Vers une réduction de la casse de l’emploi à PSA Rennes ?

13 Nov

Selon un audit réalisé par le cabinet Secafi sur le groupe PSA, le site rennais aurait besoin de réembaucher 360 salariés pour assurer la production en 2016.

Le cabinet a proposé de baisser d’autant le nombre de suppressions de postes. Pour l’heure, la direction, qui prévoit deux années 2013 et 2014 très incertaines,  a décidé d’exclure cette proposition. Ainsi, des 1.400 salariés qui doivent quitter le site, 400 se verraient proposer des reclassements sur l’ensemble des sites PSA (sauf l’usine d’Aulnay qui ferme), 400 autres salariés pourraient obtenir des postes à la Janais, dans des entreprises qui occuperaient des espaces laissés vacants par l’usine, et 600 autres devraient quitter PSA. Parmi eux, un nombre conséquent d’employés âgés de 55 ans et plus, pour lesquels la mise en place d’un dispositif de préretraites est très probable.

La prochaine réunion entre la direction du site, la préfecture et les syndicats aura lieu début 2013. La réduction d’effectifs du site devrait alors être connue avec plus de détails, ainsi que les modalités de l’implantation d’entreprises sur place pour occuper une partie de l’effectif et renforcer l’outil industriel. Les syndicats restent vigilants devant ce qu’un col bleu du site qualifie de « perspectives fantomatiques » : en effet, le plan social commencera en juin 2013 alors que l’implantation d’entreprises sur le site n’est pour l’heure pas prévue avant 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :