Les opposants à l’aéroport occupent le chantier Saint-Hélier

14 Nov

L’emblématique chantier de la brasserie Kronenbourg, devant l’église Saint-Hélier à Rennes, a été occupé ce matin à 6 h 45 par une trentaine d’opposants à l’aéroport, qui ont déployé une banderole « non à l’Ayraultport » sur une grue et invité les ouvriers à rentrer chez eux.

Brasserie Kronenbourg – Rennes St Hélier

Le chantier de la « ZAC Saint-Hélier », sur les 2.5 ha du site de l’ancienne brasserie, est porté par la Sogéa, filiale de Vinci et doit permettre de construire 220 logements en y intégrant des bâtiments sauvegardés de l’ancienne brasserie, dont le silo à malt et le bâtiment de production. Joint par Breizhjournal, un des occupants nous explique que le site a été choisi «  à la fois pour son caractère emblématique et parce que le chantier est mené par une filiale de Vinci ». Opération médiatiquement réussie, puisque les principaux médias locaux – dont Ouest-France n’est pas le moindre – ont fait état de l’opération. Ce matin, elle fait donc diversion au bal des pleureuses médiatiques autour de l’énigmatique – et très louche – affaire du vigile molesté.

Ailleurs en France, des rassemblements ont déjà eu lieu devant des parkings ou des installations de Vinci (par exemple à Rouen). Dans les premiers jours des expulsions à Notre-Dame des Landes, du purin a été répandu dans les bureaux bruxellois du groupe de BTP, qui a été choisi par les pouvoirs publics pour construire l’aéroport. Il n’y a donc pas que les permanences du PS qui sont visées.

Vers 10 h 30, une trentaine de gendarmes mobiles en tenue anti-émeutes sont rentrés sur le site pour en déloger les occupants. Ceux-ci se sont éclipsés avant l’arrivée des gendarmes mobiles, aucune interpellation n’a donc eu lieu. Le même jour, un rassemblent en soutien aux expulsés de Notre-Dame des Landes avait lieu à 9h devant la gare SNCF de Rennes.

Advertisements

Une Réponse to “Les opposants à l’aéroport occupent le chantier Saint-Hélier”

Trackbacks/Pingbacks

  1. NDDL : comment les habitants de Loire-Atlantique soutiennent la lutte ? « Breizh Journal - décembre 28, 2012

    […] centre de toutes ces actions locales, telles les visites de permamence ou les rassemblements sur les chantiers faits par des filiales de Vinci, une pièce maîtresse : les collectifs locaux de soutien. Au 6 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :