Les Pays de Loire sont complètement timbrés

14 Nov

Plus c’est gros, plus ça passe. Après avoir annexé la Loire-Atlantique Bretonne, s’être assimilés à la civilisation deux fois millénaire du Yucatan être allé dépenser l’argent du contribuable en ambassades en Chine et Inde à l’utilité douteuse, voici que la non moins inutile région des Pays de la Loire se déclare pays de l’épicurisme.

Allons bon ! et d’un épicurisme de traviole, de plus, puisque l’infortuné Epicure, à la toute fin du IVe siècle avant Jésus-Christ n’imaginait pas que 2.400 ans plus tard les Pays de Loire allaient trahir leurs humanités en professant une recherche de plaisir effrénée à travers des pays dont tout le plaisir de la connaissance est ôté au touriste. Adieu richesse et diversité du Bas-Poitou, de l’Anjou, des Mauges, du Pays Nantais ou du Maine ! Bienvenue au pays de « diversivie », où tout est mélangé dans une même grisaille pédélienne, du Mans à Nantes, de Redon à Saumur.

 

Avec vos timbres épicuriens, prendriez-vous des brillettes du Mans au sel de Guérande?

Et mieux encore. L’émission régionale mélange à souhait l’identité du Val de Loire – qui, dans son périmètre reconnu par l’UNESCO au titre du patrimoine mondial de l’Humanité, commence à Sully sur Loire dans le Loiret et s’achève à Chalonnes près Angers – et des Pays de Loire. Confusion savamment entretenue par une région à l’identité ectoplasmique, et ce  dès le premier jour de son existence. Avec la Duchesse Anne, Reine de France et de Bretagne, née Nantaise et morte dans la plus bretonne des villes de France, la Bretagne place au cœur de son identité et honore dans ses timbres des symboles autrement plus vibrants et plus rééls. Mais n’est pas Bretagne qui veut.

Ainsi, les Pays de Loire sont à l’identité locale ce que le FN est à la politique : un attrape-tout. Le poulpe pédélien se saisit de tout sans s’imposer de limites, tel le parvenu administratif de richesse récente (37 ans d’âge) qu’il est. Glorifier la Loire, passe encore. La mettre au cœur de l’identité régionale alors même que, des cinq départements des Pays de Loire, la Loire en ignore trois, c’est gonflé. Mais plus c’est gros… emballez,  c’est pesé, ils sont timbrés.

Advertisements

Une Réponse to “Les Pays de Loire sont complètement timbrés”

  1. Thierry Kruger novembre 14, 2012 à 1:56 #

    Hélas les communicants, mélanger deux choses qui ne se marient pas donne un curieux goût à l’assiette. Je ne parlais pas de la Loire ex Inférieure avec les Pays de Loire mais de leurs résistibles jeux de mots. Encore des sous jetés par les fenêtres. C’était inutile, car la région n’aura bientôt plus de quoi leur payer des vitres ! C’est triste, d’autant qu’elle a subventionné mon prochain documentaire … mais il s’adresse à tous et non aux seuls Bretons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :