Prix de la BD la plus anti-bretonne 2012 : Les Profs

18 Nov

Vous cherchiez une BD qui fasse dans le summum du cliché qui dénigre la Bretagne ? Ne cherchez plus, on a trouvé. Avec le tome 15 de la BD les Profs.

Et ce, dès les premières pages. Le lecteur qui n’est pas Breton apprendra qu’en Bretagne, il ne cesse jamais de pleuvoir – surtout en été – qu’on n’y mange que des crêpes, que tout est gris, terne et venté, que tous les noms de lieu-dits finissent en ech ou ach, et qu’elle est synonyme de vacances ratées. On a connu Pica et Erroc plus inspirés, à croire que Boulard leur a emprunté leur plume. Bref, c’est avec consternation que BreizhJournal constate que les Profs remportent haut la main la médaille de plomb de la BD la plus antibretonne de la rentrée.

Aux éditions Bamboo : de grâce, offrez à vos dessinateurs des vacances en Bretagne, vous verrez, il y a du soleil en Bretagne ! Et puis, si le temps ne vous plaît pas, attendez cinq minutes.

Publicités

3 Réponses to “Prix de la BD la plus anti-bretonne 2012 : Les Profs”

  1. erigbzh novembre 18, 2012 à 2:07 #

    Dans le genre dégueu, il y avait aussi un truc qui a eu beaucoup de succès; « Trois éclats blancs »… L’histoire d’un « ingénieur » parisien qui vient en Bretagne avant la première guerre mondiale pour construire un phare (plus ou moins celui de Penmarc’h, vu les costumes bigoudens) et qui se tape la petite bretonne en costume pittoresque au nez et à la barbe de son crétin de marin de mari à peine alphabétisé. Changez les bretons en arabes ou en noirs, et vous aviez tous les ingrédients d’une polémique violente sur fond d’anticolonianisme voire d’accusation de racisme avec le PIR et Houria de mes couilles en première ligne…

  2. hervé, saint-nazaire novembre 19, 2012 à 4:46 #

    bon allez ça pisse pas loin mais ya pas mort d’homme.le seul truc vraiment niais c’est la bigoudene dans la creperie.

  3. Pierre Tranchand dit Pica février 11, 2013 à 7:04 #

    Bonjour,
    Je ne suis pas anti-breton, la Bretagne est un très beau pays avec des villages sublimes, j’y ai passé de nombreuses vacances mais le temps est très souvent pourri. Je me suis installé dans le sud après avoir passé un mois de vacances en 1982 à Damgan où il a plu tout le mois d’août, mon fils avait 2 ans alors bonjour la plage sous la pluie.
    L’année suivante j’ai essayé le Var et j’y suis resté, il fait beau et ce n’est pas un cliché…
    Les crêperies il y en a à tous les coins de rues et j’adore les crêpes.
    Les bretons manqueraient-ils d’humour?C’est bien dommage pour eux…
    Ah Erroc est d’origine bretonne!
    Kenavo
    Pica

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :