Corse-matin pourrait passer sous pavillon Breton

22 Nov

Rien n’arrête le capital Breton. Il pourrait ainsi très bien prendre le contrôle du pôle Sud. Pas chez les manchots, mais au pôle sud de Hersant. En effet, le groupe Hersant cherche à vendre ses journaux du sud, et François Pinault s’est montré très intéressé.

La presse écrite est en crise. Pas seulement en France où ses effectifs plethoriques et ses structures archaïques sont maintenus par l’Etat à grand renfort de subventions. En Allemagne, la deuxième agence de presse du pays, DAPD, ferme, et un quotidien du centre-gauche de Francfort (Frakfurter Rundschau) a mis la clé sous la porte. C’est pourquoi le groupe Hersant Média ne s’attendait pas qu’il puisse y avoir des repreneurs intéressés par ses quatre titres méridionaux La Provence, Nice-Matin, Var-Matin et Corse-Matin.

En Corse, le Corse-Matin est un peu « la voix de la France », les Corses ayant développé leurs propres médias indépendants (A piazetta, Corse-net.info …) tant en français qu’en corse pour garantir la diversité et la qualité de l’information. Le titre du groupe Hersant est couramment appelé le « stracciu », comprendre le torchon, le chiffon. Il est peu probable que les Corses se formalisent donc qu’il passe sous la bannière de l’hermine.

Parce que c’est bien parti pour. L’industriel François Pinault, né aux Champs-Géraux (22), deux ans après que la commune se soit détachée d’Evran, s’intéresse de près à ces titres méridionaux locaux. Il possède déjà le Point, depuis 1997, mais aussi Historia et la Recherche. D’après le Figaro il aurait confié à Cyril Duval, président du Point, et à François-Olivier Giesbert, directeur du magazine, le soin d’étudier le dossier.

Advertisements

2 Réponses to “Corse-matin pourrait passer sous pavillon Breton”

  1. Ar Vran novembre 23, 2012 à 6:19 #

    C’est marrant ça de dire que les corses appellent ce quotidien franchouillard le « torchon ». Cela me fait penser à un quotidien de l’Ouest que l’on appelle « Ouest torchif » du côté du pays de Rennes…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Corse-Matin ne sera pas Breton mais baissera les impôts de Tapie « Breizh Journal - décembre 20, 2012

    […] annoncions que le milliardaire Breton Pinault s’intéressait aux titres méridionaux du groupe Hersant, en […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :