La lutte ne s’essouffle pas pour Notre-Dame des Landes

29 Nov

Les deux journées qui viennent de s’écouler ont été plutôt calmes à Notre-Dame des Landes. Si on exclut l’incendie de la grande à foin du Rosier, qui était tout ce qui restait de la ferme. Celle-ci, incendiée par des inconnus, a complètement brûlé. Mais c’est hors de Notre-Dame des Landes que le combat bat son plein.

Au Rosier, un curieux incendie et pas de pompiers

Grange du Rosier en feu – photo ZAD

Le site de la ZAD publie un récit de l’incendie, que nous reproduisons « Avec un groupe, ils n’étaient pas loin et ont entendu une explosion, ils se sont alors dirigé vers le Rosier et ont vu que la grange étaient en feu, L. insiste pour rappeler qu’il n’y a pas de relais d’électricité là-bas et que le terrain est pratiquement inondé. Une fois arrivés, ils décident d’appeler les pompiers. Après 2 heures et demie 10 fourgons de gendarmes mobiles se pointent et ceux-ci descendent en trombe, s’avançant à toute vitesse sur les 7 personnes qui ont décidé de rester jusqu’au bout. Haineux, matraques à la main, les gendarmes mobiles forment rapidement un cercle autour de la grange, bloquent le passage et agressent verbalement les personnes sur place. Celles-ci sont tout à fait paniquées. (…) Après un moment de grosse tension, les GM se calment enfin et tentent de comprendre ce qui se passe. les personnes présentes expliquent qu’elles n’ont pu que constater à leur arrivée que la grange était en feu. (…) Personne n’a vu de camions de pompiers. »

L’incendie s’est déclaré vers minuit dans cette grange louée à un agriculteur. Près de 260 roundballers ont été détruits. Une enquête a été ouverte. Une barricade a pris feu près de la grange mais l’humidité a empêché l’incendie de prospérer. Humidité qui est finalement la principale alliée des occupants de la ZAD, qui se préparent à y passer l’hiver. Le projet de l’aéroport, qui est actuellement un PPP (partenariat public privé), deviendrait-il un PPH (passera pas l’hiver) ? Seul l’avenir nous le dira.

 

Légal : un opposant condamné à de la prison ferme

Un opposant à l’aéroport, qui aurait lancé une masse retenue par une laisse sur un gendarme déguisé en manifestant, a été condamné à dix mois de prison dont cinq avec sursis mercredi, rapporte Politis. Deux autres opposants ont été condamnés à six et deux mois de prisons avec sursis pour violences sur des membres des forces de l’ordre, port prohibé d’une arme blanche, rébellion et participation à un attroupement armé.

Politique : Notre-Dame des Landes, un « caprice de féodal » pour Marine le Pen

Le leader du Front National persiste et signe. Une semaine et demie après s’être déclarée « du côté » des opposants, elle envoie un SCUD à Ayrault sur le même sujet, en traitant le projet de « caprice » du Premier Ministre « grand féodal qui veut laisser sa trace dans l’Histoire ». Inspirée par Proudhon, peut-être, Marine ? L’un des premiers penseurs du socialisme avait déclaré que « Un homme qui travaille à assurer sa dynastie, qui bâtit pour l’éternité, est moins à craindre que des parvenus pressés de s’enrichir et de signaler leur passage par quelque action d’éclat ». Pendant ce temps là, la cote de Jean-Marc Ayrault s’effondre (-42% chez les sympathisants du front de Gauche, -4% pour l’ensemble des sondés) et celui-ci hâte la nomination de la « commission de dialogue » dont les membres seront connus à la fin de la semaine.

 

Soutien :  des Camille à la pelle et une marche prévue depuis Nice

Le collectif de soutien à la lutte contre l’aéroport organise une marche depuis Nice. Ele partira le 8 décembre et devrait arriver à Nantes début février. De son côté, le collectif Haute-Garonne contre l’aéroport, qui s’est doté d’une page Facebook a fait une réunion d’information le 28 octobre qui a attiré une « centaine de personnes ». A Vannes, une manifestation de soutien – une parmi d’autres ce week-end – est prévue à 18 h 30 devant la Préfecture.

Pendant ce temps là, les Irréductibles du pays de Morlaix ont lancé une opération originale. En soutien aux membres de la ZAD, qui entre eux s’appellent Camille – prénom tant masculin que féminin – pour brouiller les pistes de la police, ils appellent les soutiens internet de la lutte à rajouter Camille à leur nom sur Facebook. Le groupe, lancé il y a quelques jours  compte déjà plus de 1.100 membres.

 

Vinci : le planning travaux qui sème le trouble

Le concessionnaire de l’aéroport lui, ne perd pas de temps. Il vient de publier son planning. Soit, fin 2012, les espèces à sauvegarder commenceront à être transférées. Les travaux de l’échangeur avec la quatre-voies Nantes-Rennes commenceront début 2013, début février, le diagnostic archéologique commencera, sur deux périodes de six mois – sur la zone du futur aéroport, parce que pour le barreau routier, les sondages archéologiques sont déjà en cours à l’est de la   ZAD. A l’automne 2013, la commission scientifique chargée de valider les propositions de la commission de compensation écologique devrait se réunir, et si elle valide, les travaux de terrassement pourraient débuter dans la foulée. Le premier parpaing ne sera pas, en tout état de cause, posé avant début 2014.

Jusque là, rien d’anormal – quoique on pourrait accuser Vinci de vendre la peau de l’ours Breton avant de l’avoir abattu. Soit. Mais on lit « le mois de janvier verra le défrichement de la forêt de Rohanne et d’une grande partie de la zone qui sera couverte par les pistes ou les bâtiments ».  De deux choses l’une : soit le planning a été établi avant l’annonce de trois ministres de retarder le défrichement de six mois  soit cette promesse gouvernementale a été annulée en douce. Ce qui ne manquera pas de plaire sur place.

Publicités

6 Réponses to “La lutte ne s’essouffle pas pour Notre-Dame des Landes”

  1. andré décembre 2, 2012 à 4:48 #

    Je suis surpris de ne pas entendre les élus de Rennes, du département 35 et du conseil régional. Il y a bien sûr le problème local lié à l’agriculture, mais on ne parle pas du problème économique néfaste pour la région bretagne et notamment le bassin de Rennes, les aéroports de Lorient, Brest, Dinard, Rennes

Trackbacks/Pingbacks

  1. La lutte ne s’essouffle pas pour Notre-Dame des Landes | ACIPA | Scoop.it - novembre 30, 2012

    […] Les deux journées qui viennent de s’écouler ont été plutôt calmes à Notre-Dame des Landes. Si on exclut l’incendie de la grande à foin du Rosier, qui était tout ce qui restait de la ferme. Celle-ci…  […]

  2. La lutte ne s’essouffle pas pour Notre-Dame des Landes | Ecologie & plus | Scoop.it - novembre 30, 2012

    […] Les deux journées qui viennent de s’écouler ont été plutôt calmes à Notre-Dame des Landes. Si on exclut l’incendie de la grande à foin du Rosier, qui était tout ce qui restait de la ferme. Celle-ci…  […]

  3. La lutte ne s’essouffle pas pour Notre-Dame des Landes | info en continu sur l'opposition citoyenne au projet d'aéroport Notre Dame des Landes | Scoop.it - décembre 2, 2012

    […] Les deux journées qui viennent de s’écouler ont été plutôt calmes à Notre-Dame des Landes. Si on exclut l’incendie de la grande à foin du Rosier, qui était tout ce qui restait de la ferme. Celle-ci…  […]

  4. Plus de 4500 manifestants à Nantes contre l’aéroport « Breizh Journal - décembre 8, 2012

    […] prochain, alors que l’enquête sur l’étrange incendie de la grange du Rosier, qui a entièrement brûlé dans la nuit du 28 au 29 novembre, s’enlise. Enlisé aussi, le recours en excès de pouvoir […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :