L’UDI de Borloo capte 1% de l’UMP

30 Nov

Alors que les conséquences des élections UMP continuent à diviser le parti, dont les modérés – tant fillonnistes que copéistes s’efforcent d’éviter la scission définitive – les partis tant à droite (FN) qu’à gauche (UDI) de l’UMP font recette.

L’UMP comptait au moment des élections internes 324 945 adhérents à jour de cotisation, d’après la commission de contrôle desdites élections (Cocoe). Parmi ces adhérents, un tiers à peine sont vraiment actifs, et c’est dans leurs rangs – notamment parmi des militants de la base excédés de constater combien les élites parisiennes du parti sont loin de leurs préoccupations – que se recrutent les transfuges.

UDIHier nous vous relations les difficultés des sections locales à connaître le nombre d’adhésions causées par le feuilleton UMP. En effet, on peut adhérer à l’UDI en rejoignant l’une des formations politiques qui forment cette confédération de partis, ou directement via Internet. Ce qui donne une pléthore de flux, plus ou moins centralisés au niveau national, avec un temps de retard.

De source confidentielle, au sein des instances nationales de l’UDI, on nous confie que, depuis le début de la crise à l’UMP, il y a eu « 7000 adhésions directes, dont 2500 à 3000 proviennent de l’UMP ». Soit environ 1% des effectifs du parti. Des informations en décalage avec le discours officiel des responsables du parti, qui déclarent enregistrer près de 1000 adhésions par jour; ce discours apparaît pour notre source motivé par des considérations stratégiques : « c’est le moment où jamais pour l’UDI de s’engouffrer dans la brèche ouverte par le fouillis inextricable de la situation de l’UMP« .

Néanmoins, la question qui intéresse les responsables politiques locaux de l’UDI n’est pas tant de connaître le nombre de militants que de savoir si les nouveaux adhérents militeront vraiment. Du reste, l’organisation fébrile des municipales en 2014, avec des listes qui se constituent un peu partout sur le territoire, permettra de le savoir rapidement.

Publicités

Une Réponse to “L’UDI de Borloo capte 1% de l’UMP”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les libéraux rejoignent Borloo « Breizh Journal - décembre 4, 2012

    […] cité parmi les prochaines personnalités de l’UMP qui pourraient entrer à l’UDI, qui a déjà beaucoup profité de la crise interne à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :