Exposition de Pierre Diner à la CCI Quimper

6 Déc

Vendredi 30 novembre le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Jean-François Garrec inaugure l’exposition des grands panneaux décoratifs de Pierre Diner. Il remercie le peintre pour son travail novateur ainsi que Bernard Le Floc’h, vice-président de l’Institut culturel de Bretagne, musicien, organisateur de concerts et passionné d’arts plastiques qui a réussi à dénicher et à reconstituer cet ensemble.

Inauguration de l'exposition Pierre Diner dans le hall de la CCI de Quimper; en arrière plan, le Pardon de Notre Dame de La Joie (huile sur toile), propriété CCI QUIMPER. (photo G. TYMEN libre de droits)

Inauguration de l’exposition Pierre Diner dans le hall de la CCI de Quimper; en arrière plan, le Pardon de Notre Dame de La Joie (huile sur toile), propriété CCI QUIMPER. (photo G. TYMEN libre de droits)

Les huit grands panneaux, commandés par Pierre Winant pour décorer l’Hôtel de la Montagne à Audierne ont été réalisés à partir de 1962 puis vendus et dispersés à partir de 1980. Ils convergent vers le tableau représentant le Pardon Notre-Dame de la Joie, propriété de la CCI.Pierre Diner est né en 1932 à Morlaix. Comme il est passionné par le dessin, ses parents l’inscrivent dans une école de dessin industriel. De 1948 à 1950 il intègre un centre d’arts plastiques en Seine-et-Marne. Après un passage aux Beaux-Arts de Quimper il travaille chez à la faïencerie HB de Quimper. Il quitte la Bretagne pour la butte Montmartre et la vie parisienne où il rencontre le succès.

Il est surtout connu en pays bigouden après avoir posé son sac à Kérity-Penmarc’h avant d’ouvrir le bar Chez Bénédicte à Tréguennec en 1977. Pierre reçoit en concert Dan Ar Braz, Sonerien Du, Glenmor etc. Il compose une série de peintures sur les fest-noz suivie d’une autre sur la ville d’Ys. Il réalise aussi les décors monumentaux des magasins de marée au Guilvinec et à Kerity-Penmarc’h, ainsi que le décor de l’hôtel de la Montagne à Audierne.

La ville de Plonéour-Lanvern a consacré une rétrospective aux œuvres du peintre du 14 au 22 août 2012 à l’occasion de ses 80 ans.  Cet hiver, il peint une série de Dahut  sur le thème de la ville d’Ys. Un peintre talentueux et spontané, mais aussi proche des gens, comme le confie Bernard le Floc’h à l’occasion de l’ouverture de l’exposition de Quimper « tous ceux qui ont connus Pierre à Penmarc’h , le décrivent comme un bon peintre et un bon vivant et la pratique consciencieuse du métier n’a pas empêchée son chevalet de se poser en rival d’une tournée au bistrot avec les copains ».

L’exposition est visible jusqu’au 15 janvier 2013 dans les locaux de la CCI de QUIMPER, 145 avenue de Kéradennec, du lundi au vendredi aux heures d’ouverture. Entrée libre

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :