Courrier des lecteurs : quelles sont les filiales de Vinci ?

21 Déc

Chers lecteurs, depuis quelques jours, la boîte aux lettres de BreizhJournal sature, et obèse de mails qu’elle est, frise l’explosion. Nous n’avons pas, pourtant, postulé au marché de lobbying en faveur de l’aéroport ni envoyé des manitous  sur place.

Nos lecteurs bien-aimés s’adressent à nous animés du désir de mieux connaître Vinci. Oui, Vinci, pas l’architecte, mais le lointain héritier spirituel qui a préféré le béton armé aux belles pierres – sauf sur la place Stanislas à Nancy, et qui est très connu pour avoir causé une redécoration – en mode œuvre d’art éphémère – de la pyramide du Louvre. Qui enfin trouve sa place à Paris, ville d’art muséifiée. Comme la cour du Palais Royal abrite les colonnes de Buren (et des robinets qui fuient) ou le jardin devant Saint-Eustache un immense arrosoir.

Alors, on nous écrit, entre autres « Bonjour, savez-vous combien Vinci a de filiales ? j’en ai trouvé quinze et puis j’ai laissé tomber. Antoine L, Saint-Brieuc. » ou encore «Pouvez-vous nous dire s’il y a des parkings Vinci en Bretagne ? Annaig  J, Nantes » ou même « Dans ma ville, il y a des panneaux Eurovia partout dès qu’il y a un trou. Mais Eurovia, c’est quoi, à part un prétexte pour les conducteurs d’invoquer leur patron… et le mien ? Christophe S, Orléans »  Et comme ça par douzaines, comme des huîtres.  Peut-être cherchent-ils de nouveaux modèles de tracteur, avec climatisation et ultrasons anti-écolos intégrés ? Pourtant, nos chers lecteurs préfèrent user de leurs tracteurs quand ils s’adonnent eux aussi au B-TP. Un tracteur, ça permet de tout faire. Non seulement de creuser, mais aussi de protéger le chantier, histoire que personne ne vienne vous mettre un zéroport de dessous les fagots, en lousdé. Nous n’avons pas trouvé de tracteurs, mais des pelleteuses, à gogo, et même une filiale de camions.  Et quand l’on demande pourquoi nous, on doit se coltiner cette recherche, nos lecteurs nous répondent « parce que vous, vous vous occupez d’information économique ». Très juste, donc à nous la croix, Sursum corda et veni, vidi, vinci !

Un aperçu dfe la galaxie Vinci

Un aperçu de la galaxie Vinci

Alors, pour vous répondre, Vinci a 348 filiales, dont plus de 100 opèrent en France. Le groupe s’est développé dans le B-TP, la gestion de parkings, les concessions d’autoroutes, de ponts, d’aéroports (Clermont, par exemple, Nantes et Saint-Nazaire…), la recherche, les services aux entreprises, la maintenance ferroviaire, les métiers spécialisés du bâtiment…  Les plus connues en France sont ETF (maintenance ferroviaire), Freyssinet, Eurovia (TP), Sogea, Cegelec et Stade de France ou Aéroport du Grand Ouest pour les lieux symboliques où elles prennent pied. Nous mettons cette liste à disposition de tous, via le lien ci-dessous – ces informations sont publiques et peuvent être librement diffusées – mais nous récusons toute responsabilité quant aux utilisations qui peuvent être faites de ces informations.

Liste des filiales de Vinci

Par ailleurs, il y a 9 parkings de Vinci en Bretagne. Deux à Morlaix (29), sur les places Allende et de Gaulle. Deux à Lorient, un à l’espace Nayel et l’autre sur le boulevard Cosmao Dumanoir près de la gare. Trois à Vannes, sur des voies dont le nom sonne d’une ironie tragique, si on le rapportait à Notre-Dame des Landes. Gardons-nous des interprétations hasardeuses. Ils sont situés rue de la Loi, rue du 8 mai 1945, place de la République, dans le vieux centre. Deux à Nantes rue du Confluent près de la gare de Pont-Rousseau et place Aristide Briand entre la place Viarme et le boulevard Guist’hau.

Bien sûr, les filiales de Vinci ont-elles-mêmes des filiales, dont nous listons les principales. Ainsi, le rapport d’activité 2011 d’Eurovia  indique « 40 000 chantiers par an à travers le monde, 300 agences et filiales travaux, plus de 1000 sites de production industrielle». Les chiffres sont donnés sur le monde entier, pas simple de s’y retrouver entre le maquis de sociétés, d’autant plus que la pratique de ce secteur est de créer une société par nouvelle concession, ou même des sociétés dont l’objet est la réalisation de tel ou autre chantier, ou la gestion d’une infrastructure définie. Une fois le gestionnaire changé ou le chantier terminé, la société disparaît. Eurovia a 400 carrières (dont Dompierre) et réalise 58% de son activité en France.  L’activité des sociétés du groupe est tentaculaire, et va du nouveau tramway de Dijon à la rocade de Saint-Brieuc en passant par la réalisation de deux escaliers au Louvre, du désamiantage à Notre-Dame de Gravenchon ou le nouveau centre aquatique d’Angers.  Une chose est sûre : le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes n’est qu’un chantier parmi d’autres… mais un chantier comme les autres, cela reste à voir.

Publicités

7 Réponses to “Courrier des lecteurs : quelles sont les filiales de Vinci ?”

  1. 21 janvier 93 décembre 21, 2012 à 9:21 #

    que signifie le surlignage en jaune fluo sur certaines filiales ?

  2. laplumequivole décembre 21, 2012 à 10:43 #

    En tout cas mille merci pour les articles super bien documentés, on essaiera de faire bon usage de celui-ci !

  3. Laurent décembre 25, 2012 à 10:35 #

    Bravo pour cette réponse pertinente !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Courrier des lecteurs : quelles sont les filiales de Vinci ? | # Uzac chien indigné | Scoop.it - décembre 21, 2012

    […] Chers lecteurs, depuis quelques jours, la boîte aux lettres de BreizhJournal sature, et obèse de mails qu’elle est, frise l’explosion. Nous n’avons pas, pourtant, postulé au marché de lobbying en faveur de l’aéroport ni envoyé des manitous sur place.  […]

  2. Notre-Dame des Landes s’invitera-t-elle au chassé croisé ? | Breizh Journal - février 23, 2013

    […] peut trouver ici une liste des filiales de Vinci, dont une centaine opère en France. Quatre sociétés gèrent les 4835 km d’autouroutes de Vinci réparties sur les […]

  3. Fronde citoyenne contre une carrière de trop à Quilly | Breizh Journal - octobre 6, 2013

    […] autorisées par an sont extraites et vendues. Et comme Vinci a l’habitude de faire travailler ses filiales en priorité, la carrière de Petit-Mars (groupe Eurovia) sera prioritaire pour fournir le […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :