NDDL : Un vin de résistance contre l’aéroport

23 Jan

Après la bière Coreff « Nann » (non) à l’aéroport, voici venir le vin allié. L’on nous transmet à l’instant que le comité de soutien de l’Allier aux opposants à l’aéroport s’est mis en partenariat avec les vignerons bio de Saint-Pourçain, Luc et Claudine Tisserand, pour proposer une « cuvée de résistance » contre l’aéroport. Sortie prévue fin janvier.

Etiquette de la bouteille

Etiquette de la bouteille

Le vignoble de Saint-Pourçain est une petite AOC dont ils sont les seuls vignerons bio, après un démarrage en 2010 plutôt laborieux. Contre-étiquette de la future cuvée de "résistance" L’appellation est petite – 650 hectares – mais ancienne, le vin du Bourbonnais se targue d’être celui de la table des Rois, avant d’être décimé par le phylloxéra et remonté par la chimie. Aujourd’hui, Saint-Pourçain est fort d’une cave coopérative et de 17 caves particulières. Dont une bio, Terres de ROA. Ce n’est pas un toponyme local, mais une appellation qui colle à la réalité du domaine – deux vignobles de 9 ha chacun, distants de 12 km ; ROA signifie « Raisin Organics Attitude ». Luc et Claudine sont tous deux depuis 23 ans dans la vigne et longtemps dans le conventionnel. Ils ont décidé en 2006 de commencer la conversion de leurs vignes et vendent désormais leur vin 6.70€ et 8.70€ pour les cuvées.Fin novembre, le collectif local, dont les Luc et Claudine Tisserand sont membres, phosphore sur l’élaboration d’une cuvée de soutien à la lutte. Début décembre, le Breton Coreff les prend de vitesse avec sa bière spéciale, dont les 5000 bouteilles se répandront dans toute la France. Mi-décembre, le projet est mis en chantier. L’étiquette et la contre-étiquette sont élaborées par le collectif, qui s’occupe de  la com’ et du lancement. Le prix est ajusté au plus bas, soit « six euros, dont un est reversé directement au collectif », nous explique Claudine.

2000 bouteilles de cette « cuvée vinifiée en chai citoyen d’un bouquet fruité et épicé où la chlorophylle supplante la kérosène et le carbone » sortiront. Le vin, qui tire 12.5°, est un assemblage de cépages gamay et pinot. L’envoi, pour les clients situés au loin, se fera en cartons de six bouteilles. Chacune d’entre elles devrait permettre d’apporter une aide concrète à ceux qui se mobilisent sur la ZAD au quotidien. Un vin goûtu aux suaves arômes de révolte à consommer avec modération jusqu’à la victoire. Santé !

Télécharger le bon de commande

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :