NDDL : fronde à Radio France contre la publicité pro-aéroport

22 Fév

Pour enrayer la montée en puissance dans l’opinion des arguments des opposants à l’aéroport, les présidents des collectivités favorables au projet de transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame des Landes (Pays de Loire, Bretagne administrative, Nantes Metropole, Carene, Cap Atlantique, mairie de Nantes, CG44) ont décidé d’une campagne de publicité de 300.000€ qui devrait être diffusée par radio, affichage et voie de presse.

Logo_france_bleu_loire_oceanSeulement, cette campagne de propagande aéroportuaire commence à connaître ses premières difficultés. En effet, les journalistes de Radio France Bleu Loire Océan s’insurgent et ont envoyé une lettre au PDG de Radio-France, Jean-Luc Hees. Ils estiment que le spot publicitaire favorable à l’aéroport « porte atteinte à [leur] travail et [leur] crédibilité » et qu’ils risquent d’être perçus comme agents d’un média favorable à l’aéroport, et donc « d’en subir les conséquences sur le terrain » vis-à-vis des opposants.  Les journalistes titulaires assurent « ne cesser de faire vivre le débat […] ne cesser de respecter une stricte neutralité […] ne cesser de résister aux pressions » exercées de toutes parts sur eux et ne peuvent comprendre comment la direction puisse accepter le passage d’une telle campagne de publicité « sauf à considérer qu’elle vaut plus que [leur] travail ». Les journalistes craignent en outre que leur indépendance ne soit rognée comme pour leurs collègues de France 3 Pays de Loire, qui va être subventionnée à hauteur de 900.000€ sur trois ans par la région administrative, officiellement pour la « création de nouveaux programmes » et plus prosaïquement dans le but de maîtriser la communication sur des sujets aussi sensibles que peuvent l’être la réunification Bretonne ou l’aéroport de Notre-Dame des Landes.

 

Remise en cause de la neutralité du service public

Depuis hier, la fronde locale des journalistes de Radio France Bleu est soutenue par la CGT de Radio France, qui a envoyé une lettre très critique au président de Radio France. « Surprise » et « choquée » par la diffusion prochaine de ce spot publicitaire favorable à l’aéroport pendant une semaine, la CGT Radio France rappelle qu’au vu du sujet polémique, « il ne s’agit pas d’une campagne anodine » et qu’elle va « remettre en cause la neutralité que se doit de respecter le service public » et « ruiner la crédibilité » et les efforts des journalistes de la station.Par conséquent, la CGT de Radio France demande au président de la station « d’intervenir pour que la campagne ne soit pas diffusée », préférant un éventuel préjudice financier à l’atteinte à l’indépendance de la radio.

 

Projet d’Etat contre Etat de droit

Un panneau opposé à l'aéroport réalisé par les membres du comité citoyen de Blain.

Un panneau opposé à l’aéroport réalisé par les membres du comité citoyen de Blain.

Les vicissitudes de la campagne de publicité – et, au-delà, du projet d’aéroport – rappellent la difficulté de conduire des projets d’Etat dans le cadre d’un Etat de droit, si l’on part du principe, comme il est de coutume historique en France, que l’illégalité interne doit primer. En effet, le projet de transfert de l’aéroport de Nantes – qui était d’abord une « simple » opération d’urbanisme à l’échelle de la grande métropole de Nantes-Saint-Nazaire, est devenu aujourd’hui un projet d’aménagement du territoire d’intérêt national dont le porteur est aussi Premier Ministre. Difficile d’imaginer pire confusion des pouvoirs et meilleure couverture pour un enfumage caractérisé des citoyens et des investisseurs à la fois sur les prévisions de rentabilité  et de fréquentation de la nouvelle infrastructure, si elle est réalisée.L’on sait depuis des années que le projet d’aéroport est illégal en droit français depuis 2008, qu’il contrevient à trois directives européennes et qu’il risque de conduire la France à une condamnation par les instances judiciaires européennes. Qu’importe le droit, qu’importe les lois – y compris celles, européennes, que la France s’est engagée à respecter vis-à-vis des autres états de l’Union – puisque le Premier Ministre désire son aéroport.

Mais après s’être heurté à une mobilisation citoyenne de plus en plus forte puis au droit de l’environnement et de l’urbanisme, il se heurte maintenant aux principes généraux du service public. Ceux qui, justement, ont été théorisés dans les années 1920 par le professeur Rolland et qui ont pris force jurisprudentielle sous l’action du Conseil Constitutionnel et du Conseil d’Etat depuis les années 1950. Ainsi, depuis la décision du Conseil Constitutionnel duy 18 septembre 1986 (Liberté de communication), l’obligation de neutralité du service public (et de ses agents) est reconnue comme un principe fondamental, corollaire de celui de l’égalité dans son accès et devant son organisation.

Il apparaît donc probable que la campagne de publicité favorable à l’aéroport ne puisse dérouler légalement sur les médias du service public. Si, comme l’affirment les porteurs du projet, l’aéroport de Notre-Dame des Landes résulte d’une demande générale, c’est donc à ces citoyens favorables de passer sur les médias dont ils disposent la campagne de publicité favorable à l’aéroport. Rappelons qu’il existe une seule « association citoyenne » favorable au projet, l’ACIPRAN, dont les bureaux sont à la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Loire-Atlantique. Contre près de 200 comités de lutte citoyens contre l’aéroport dont une dizaine en Loire-Atlantique et des milliers d’habitants du département mobilisés chaque jour contre le projet.

 

Publicités

6 Réponses to “NDDL : fronde à Radio France contre la publicité pro-aéroport”

  1. YANN février 23, 2013 à 11:39 #

    Et Ouest-France aux abois financièrement nous impose une page entière de cette indigeste propagande .On se demande ce qu’il advient de la déontologie du journalisme dans les rédactions locales et de l’argent public des contribuables dépensé ainsi sans aucune sanction ni morale.Debout Bretagne !

  2. Serge Monmousseau février 23, 2013 à 6:34 #

    Arrêtons de prendre les citoyens pour des idiots. Les arguments pour et contre ont déjà été exposés. A part un objectif purement régionaliste, ce projet est dépassé et est un non sens économique et écologique.
    Si la France avait besoin d’un aéroport moderne que n’a-t-on repris celui construit par les américains en 1944 à Châteauroux ?!
    Au moment où l’avenir économique de la Bretagne est remis en cause par la conjoncture agricole et industrielle de la France, de l’Europe et du monde, le bon sens et l’intérêt de la région Bretagne-Pays de Loire exige un projet plus réaliste, plus respectueux des hommes, des sols et de l’environnement.

  3. YANN février 24, 2013 à 10:48 #

    A titre de comparaison voir le site contre les nuisances de l’aéroport de LYON SAINT-EXUPERY ( exploité en sous-capacité et loin des prévisions optimistes ) :

    http://www.acenas.fr

  4. Collectif ALSACE de Soutien à NDDL février 24, 2013 à 1:29 #

    Selon plusieurs sources croisées, Radio France Océan devra diffuser les messages publicitaires, le contrat ayant déjà été validé par le service publicité de Radio France et ils ont donc obligation d’honorer le contrat établi. D’autres infos via le Collectif Alsace sur les dépenses du Conseil Général des Pays de la Loire : http://collectif-alsace-contre-nddl.blogspot.fr/2013/02/nddl-quand-les-depenses-publiques.html

Trackbacks/Pingbacks

  1. NDDL : fronde à Radio France contre la publicité pro-aéroport | ACIPA | Scoop.it - février 23, 2013

    […] Pour enrayer la montée en puissance dans l’opinion des arguments des opposants à l’aéroport, les présidents des collectivités favorables au projet de transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame …  […]

  2. NDDL : fronde à Radio France contre la publicité pro-aéroport | FNAUT Pays de la Loire | Scoop.it - février 23, 2013

    […] Pour enrayer la montée en puissance dans l’opinion des arguments des opposants à l’aéroport, les présidents des collectivités favorables au projet de transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame …  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :