Pourquoi la Préfecture de Paris a-t-elle interdit les Champs à la Manif pour tous ?

19 Mar
Des jeunes manifestants de Nantes en janvier à Paris

Des jeunes manifestants de Nantes en janvier à Paris

Hier, dans la soirée, la nouvelle tombe après des jours de rumeurs. La manif pour tous, ce grand rassemblement qui devrait être le point d’orgue de la mobilisation contre le mariage gay, ce ne sera pas sur les Champs. Ni sur l’Etoile, la Concorde ou les Invalides. Mais pourquoi ? Et nombre de gens ont accusé la Préfecture de Paris, et à travers elle le gouvernement, d’entrave à la démocratie.

Assaillie d’appels, de récriminations, de plaintes, la Préfecture de Paris s’est fendue d’un long communiqué pour se justifier  et n’exclut pas de donner d’autres explications encore. Le préfet y rejette l’entière responsabilité du flou dans lequel réside encore le parcours de la manifestation sur la détermination de ses organisateurs à descendre les Champs, volonté qu’ils ont affichée dès le 20 février. « Dès le 22 février », répond la Préfecture, « le préfetde police a écrit aux organisateurs de cette manifestation pour les informer de l’impossibilité, pour des raisons impérieuses d’ordre public, de se rassembler sur ce secteur. » Raison ? « La proximité géographique de plusieurs institutions sensibles », Louvre, Elysée, Matignon etc. « fortiori dans le cadre du niveau rouge renforcé ». La sécurité, donc. Mais aussi le fait que les commerces de l’avenue ouvrent le dimanche, que l’avenue est noire de monde et que les rues alentour ne sont pas configurées pour l’encadrement de la manifestation.

La préfecture indique avoir échangé avec les organisateurs le 8 et le 12 mars, ceux-ci sont restés mordicus attachés aux Champs, malgré des propositions de parcours alternatifs qui leur auraient été faites. Par conséquent, « tout en restant ouverte au dialogue », la Préfecture – et par elle, le pouvoir – interdit aux organisateurs de descendre les Champs.

Un référé-liberté a été déposé immédiatement suite à la parution de l’arrêté et devrait être jugé dans les 48 heures ; l’on saura alors si l’arrêté préfectoral est une immense gaffe d’un pouvoir qui se sent fragilisé par la mobilisation populaire ou alors une décision juridiquement défendable et qui ressort de l’Etat de droit. Cependant, l’on a le droit de s’interroger sur les motivations de l’arrêté. Déjà, les arguments liés à la configuration des lieux sont quelque peu spécieux : veut-on éviter aux touristes faisant leurs emplettes une image de la France toujours en train de manifester et mécontente de son gouvernement ? Une vision que les partisans du projet de loi estiment être « contraire aux valeurs d’égalité de la France » ?  Peut-on estimer que les rues larges et bien tracées qui voisinent les Champs sont moins bien configurées à l’encadrement d’une manifestation que les étroites ruelles autour de la Porte Maillot qui étaient littéralement bourrées de monde le 13 janvier ?

Pour ce qui est du plan Vigipirate rouge, pas mieux : si l’on pousse la logique jusqu’au bout, toute manifestation passant près d’une institution publique sensible, hôtel de région, mairie ou préfecture, par exemple, pourrait être interdite. Une pente dangereuse, que le juge devra peser, et qui pourrait conduire à interdire des manifestations contre, mettons, l’aéroport de Notre-Dame des Landes dans la ville de Nantes, de peur des terroristes-paysans sur leurs tracteurs dans la ville du Premier-Ministre. Ou comment faire basculer une démocratie vers une sorte de néo-bonapartisme, sans la taille, la stature ni la gloire.

Enfin, l’arrêté ne nous apprend rien quant au voisinage des Champs. A part peut-être que ni Hollande, ni Ayrault ne veulent entendre sous leurs fenêtres « Hollande, ta loi, on en veut pas », « Hollande, du boulot, pas de mariage homo », ou encore « Ayrault, ta réforme, si tu savais… ». Mais, au vu des trajets des manifestations de novembre et de janvier, les mêmes n’étaient pas gênés de faire passer les manifestants sous les fenêtres de leurs petits camarades du PS (le 18 novembre), et de divers autres lieux « sensibles ». Puisqu’à notre connaissance il n’existe pas de pratique stable et ancienne d’interdire systématiquement les Champs aux manifestations, demain, le ministre de l’Education qui a un mal fou à fourguer sa réforme aux collectivités locales et aux professeurs, pourra interdire à ces derniers de manifester sous ses fenêtres, promues « lieu sensible »… pour ses oreilles. On croit rêver.

 

La manif pour tous « calme et déterminée »

Du côté des organisateurs, l’on se déclare « consterné » par « ce déni de démocratie qui du reste n’en est qu’un parmi tant d’autres ». Par conséquent, c’est la détermination qui prime : « la manif aura lieu dans un cadre légal, nous sommes engagés dans des pourparlers avec les autorités, nous sommes fermes et clairs, nous ne lâcherons rien, ce dimanche, on sera très nombreux et ce sera une mobilisation franche et massive contre le projet de loi ». Un non qui se lèvera aussi contre ce penchant terrible de la République à faire dérailler et le droit, et la démocratie, quand il s’agit de faire passer au forceps un projet d’Etat. Penchant que les Bretons – que l’on retrouve à la pointe de la mobilisation contre le « mariage pour tous » connaissent très bien. Un certain nombre de leurs compatriotes méridionaux, dans un certain pays Nantais, crapahutent depuis six mois dans la boue d’une certaine ZAD pour faire échec à un monumental déni de droit et de démocratie.

Publicités

5 Réponses to “Pourquoi la Préfecture de Paris a-t-elle interdit les Champs à la Manif pour tous ?”

  1. VICTORYRIDER mars 19, 2013 à 1:59 #

    frigide b ,est surtout intéressée par l’argent et la notoriété , donnez lui un peu plus et elle changera de veste immédiatement ; tout ce cirque , dont tout le monde se fout , est une arnaque ; et les gogos sont les cathos réacs; on en reparle dans quelques mois ? d autre part , mes nombreux amis bretons sont totalement POUR , alors ne généralisez pas ce qui reste un petit mouvement restreint à un population très définie par avance .

    • Kerneiz mars 19, 2013 à 11:09 #

      Désolé mon ami, mais plein de bretons dont moi sont contre…et ne retourneront pas leur veste quoiqu’il arrive. Au fait, n’oubliez pas de dire à votre mère que ça aurait été la même chose pour vous si elle avait été un homme…

    • Mireille Bataillard-Fort mars 20, 2013 à 5:35 #

      Vous n’avez franchement que ces pauvres arguments de M…E, pour baver sur un événement gravissime pour l’avenir, d’abord de NOS enfants, ensuite de toutes nos valeurs (à laquelle les bretons sont particulièrement attachés, je le sais – il y a des évènements lointains mais dont les plaies ne seront jamais fermées….), et la Vie tout entière de notre Patrie qu’on va faire basculer au grès des caprices d’un « président » impopulaire à 69 %, dont on réclame de plus en plus fort la démission au vu de l’article 68 de la constitution.
      Quant « au petit mouvement », il devient « mondial », si vous avez des yeux pour voir, et des oreilles pour entendre.
      C’est petit, mesquin et surtout………..d’un bête !!!!!

  2. M. de PONTCALLEC mars 23, 2013 à 7:10 #

    La manifestation de dimanche à Paris me réjouit d’une extrême façon. J’ai 66 ans, père de trois filles, et grand-père de cinq petits-enfants. Je suis un mec « ROCK AND ROLL » et militant breton pour la réunification des cinq départements de la Bretagne historique, également!
    Que je me réjouis de pouvoir crier, hurler, dans la rue tout mon dégoût envers le pouvoir socialo-communiste quasi totalitaire léniniste, qui dirige le pays de cette funeste manière ! Que je vais protester, hurler ma colère !
    Vous me verrez avec mon « GWENN HA DU »,

    drapeau de la révolte contre le pouvoir jacobin centralisateur.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Manifpourtous#2 | Pearltrees - mars 19, 2013

    […] Pourquoi la Préfecture de Paris a-t-elle interdit les Champs à la Manif pour tous ? | Breizh Journ… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :