Le poisson d’avril des partisans de l’aéroport fait le buzz

1 Avr

Codé/Décodé. Les pro-aéroport, dont la communication virale était insuffisante ont enfin fini par réussir à faire parler d’eux… en annonçant la fin du projet ! Revue de ce poisson qui a bien fait rire dans les chaumières bretonnes, sans que l’on sache si c’est un epic fail ou une prédiction qui deviendra réalité dans quelques mois.

-Jusqu’alors la communication pro-aéroportuaire était quasiment inexistante. Les trois groupes facebook en faveur de l’aéroport réunissaient à peine 700 personnes, la fanpage 833, un chiffre qui stagne depuis un mois, contre plus de 27.000 personnes pour le plus gros des groupes contre l’aéroport. S’ajoutaient à cela des tags sur les panneaux anti-aéroport posés par les opposants – grand sens de la démocratie, vraiment –, deux associations passablement obscures dont une – l’ACIPRAN – qui a ses bureaux à la CCI de Nantes, aux Salorges – donc est très indépendante – et des milliers d’€ débloqués en com’ par les collectivités dans les journaux et en 4×3. En pure perte, la com’ ayant été immédiatement détournée par les opposants. Pour 0 € TTC et for the lulz only.

Codé. D’où le poisson ce matin, rapidement découvert par les opposants sur le site de la pétition pour l’aéroport. S’appuyant sur le fait qu’Ayrault ait reconnu les propos violents que lui a tenu Montebourg quelques jours plus tôt – le ministre du Redressement Productif lui reprochait entre autres d’avoir engagé le gouvernement dans un terrible guêpier politiquement indéfendable avec sa fixette sur le projet d’aéroport, le site publiait un tweet de BFMTV qui confirmait les propos du Premier Ministre. Puis juste après, un tweet daté du 1er avril de jean-Marc Ayrault annonçait qu’il abandonnait le projet. Stupeur. Donc buzz.

Décodé. Vérification faite, le Premier Ministre n’a rien tweeté depuis le 25 mars. Curieuse façon de booster sa com’ alors qu’il vient d’embaucher un ancien conseiller de Hollande pour cela. Par ailleurs, la presse s’est bien gardée de relayer l’annonce en ce jour farci de chausse-trappes. Donc il faudra attendre que les efforts conjugués de l’Europe, des paysans et des zadistes enterrent le projet, par exemple en mai. Cela dit, c’était crédible. Même les proches de Jacques Auxiette, l’inénarrable président de la moins inénarrable « région » des Pays de Loire et autre « fada » du projet d’aéroport, ne croient plus en l’aéroport, l’un d’eux affirmait il y a quelques jours à un confrère que « c’était foutu ». Si le plan com’ avait été parfait, il aurait fallu faire annoncer le poisson par Ouest-France. Depuis des mois que leurs journalistes relaient la communication officielle, quand bien même elle dit « blanc » alors que sur le terrain, c’est « noir », cela n’aurait fait aucune différence. Mais non. Le 1er avril, Ouest-France a annoncé qu’il devenait enfin un journal indépendant. Poisson d’avril.

poisson

Dans l’épuisette : Le comité des Comminges de soutien à la lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes a parodié la Une de la Dépêche du Midi pour annoncer la réalisation d’un projet similaire à NDDL sur leur terroir. Goûter ce poisson d’avril.

Un transfert qui laisse Béat…se : le collectif de l’Anjou contre l’aéroport a lui annoncé très sérieusement que Jean-Marc Ayrault et les élus d’Angers (PS) projetaient de transférer l’aéroport de la ville, situé en pleine campagne à Marcé et complètement vide, auprès du tout nouveau centre commercial de l’ameublement Atoll à Beaucouzé, dans l’agglomération. L’annonce a été reprise dans le Courrier de l’Ouest, pas dupe. Voilà un poisson qu’il est bon.

 

Dernière heure : Finalement, ce sont des opposants au projet, de l’association Agir pour l’Environnement, qui ont revendiqué ce poisson d’avril et donc le détournement du site oui à l’aéroport, nous apprend le comité de soutien alsacien. Les hacktivistes d’Agir pour l’Environnement ont avoué leur forfait poissonnier ce matin sur leur compte twitter @APEnvironnement. Ils appellent à une mobilisation exemplaire le 11 mai lors de la chaîne humaine. « Les poissons d’avril d’hier doivent être les victoires de demain« .

Publicités

Une Réponse to “Le poisson d’avril des partisans de l’aéroport fait le buzz”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le poisson d’avril des partisans de l’aéroport fait le buzz | FNAUT Pays de la Loire | Scoop.it - avril 2, 2013

    […] Codé/Décodé. Les pro-aéroport, dont la communication virale était insuffisante ont enfin fini par réussir à faire parler d’eux… en annonçant la fin du projet ! Revue de ce poisson qui a bien fait r…  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :