Bretagne Réunie fait échec à la propagande des Pays de Loire en Pays de Retz

9 Avr

 

Les saints ne sont guère cléments pour la propagande des Pays de Loire. Après Saint-Nicolas de Redon, Saint-Philbert de Grandlieu (et bientôt Saint-Nazaire?)  : un second débat sur les Pays de Loire en 2040 a été torpillé par les militants Bretons et la population, qui a montré sa très grande implication dans l’avenir de la région-croupion… en la boudant. Une trentaine de militants des comités nantais, du Vignoble et de l’est du Pays de Retz ont formé un barrage filtrant et pacifique pendant une heure et demie aux portes de la salle où devait se tenir le débat.

Barrage filtrant de Bretagne Réunie à Saint-Philbert de Grandlieu : photo Gilbert Engelhardt

Barrage filtrant de Bretagne Réunie à Saint-Philbert de Grandlieu : photo Gilbert Engelhardt

Joint par BreizhJournal, Raphaël Vinet, du comité Bretagne Réunie du pays de Retz, nous raconte sa manifestation : « nous étions entre vingt et trente. Les gendarmes ont mis en place des barrières à 100 m de la salle, au bout d’une longue allée. Or, comme il n’y a pas d’autre accès, on est restés là, à manifester et à distribuer des tracts ».  Les militants n’ont pas remarqué beaucoup d’affluence : « quelques petits flots de voiture, par moments, surtout des gens qui allaient aux salles de sport juste derrière ». Il y avait quelques élus – invités – et le président de la société de chasse. L’un de ces élus, passant le barrage filtrant, a lancé aux manifestants qu’il était tout à fait d’accord avec eux… c’est dire ! Quelques drapeaux hérissaient la manifestation : des gwenn ha du évidemment, un drapeau du pays nantais, deux du Pays de Retz et un drapeau européen « parce que nous ne pensons pas seulement qu’à nous replier sur notre petite Bretagne », explique Raphaël Vinet.André Corlay est lui allé jeter un œil dans la salle « il y avait six-sept personnes au plus dedans, en sus de Christophe Clergeau et d’une autre blonde du conseil régional ». La soirée s’est fini avec une vingtaine de personnes – élus compris – prêts à ‘‘débattre’’ entre convaincus, puisque quand les militants bretons ont levé le camp vers 20h-20h30, après avoir bu le verre de l’amitié (dont la matière première a été fournie par les bons soins du vigneron Philippe Cheneau, président du Comité des Vins Bretons)  quelques personnes ont pu rejoindre la salle.

La manifestation s’est passé dans une ambiance bon enfant, les manifestants discutaient aimablement avec les 7-8 gendarmes présents sur les lieux. Cependant, note Gilbert Engelhardt, « ils nous ont empêché de rentrer avec nos drapeaux et menaçaient de nous coffre si on le faisait ». Mais des membres de Bretagne Réunie sont entrés quand même dans la salle où ils ont diffusé leurs tracts. Les gendarmes n’ont aussi point voulu dire qui a donné l’ordre de faire un « sas » de sécurité. Cependant à moitié morts de rire, ils ont confié aux manifestants que « les gens dans la salle étaient moins nombreux qu’eux ». Les pays de Loire suscitent – visiblement – l’adhésion des foules !

Le seul heurt de la manifestation est du à un cadre territorial des Pays de Loire : cette blonde d’une trentaine d’année a interpellé d’un ton rogue les manifestants : « ce que vous avez fait à Saint-Nicolas de Redon, c’est une honte ! », provoquant un éclat de rire général, tandis que par-dessus les barrières des gendarmes, insensibles aux dispositifs policiers, parvenaient aux huiles des Pays de Loire les sons d’une veuze du Pays de Retz – variété locale de biniou – et de plusieurs cornemuses. Le prochain rendez-vous anti-propagande est déjà inscrit sur les tablettes, les calendriers et les almanachs de nombreux Bretons : le 13 mai de 19 à 21h30 salle Jacques Brel, avenue de Saint-Hubert, dans le 1er port de Bretagne à Saint-Nazaire.

Publicités

3 Réponses to “Bretagne Réunie fait échec à la propagande des Pays de Loire en Pays de Retz”

  1. hervé, saint-nazaire avril 9, 2013 à 9:13 #

    cette « blonde » n’est elle pas plutot Adeline L’Honen ?http://adelinelhonen2008.blogspot.fr/ conseillere regionale PS pays de la loire , de Batz-sur-Mer ….

    • Louis-Benoît GREFFE avril 9, 2013 à 9:49 #

      On me l’a décrite comme étant jeune et plutôt belle. Adeline l’Honen fait plutôt figure de « mamm gozh », sauf son respect 😉
      PS : De source sûre, Mme L’Honen et son mari sont actuellement en vacances, à un bon millier de kms de la Bretagne ;
      elle ne pouvait pas être présente à cette manifestation pro-PdL

  2. M. de PONTCALLEC avril 10, 2013 à 5:53 #

    Je peux vous dire que c’était une jeune et jolie blonde. Elle était vraiment très en colère contre BRETAGNE RÉUNIE !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :