1000 personnes contre le mariage gay accueillent Caroline Fourest à Nantes

13 Avr
Les manifestants sur les voies de la gare

Les manifestants sur les voies de la gare

Un comité d’accueil étoffé (70 personnes) à la gare, puis une foule déterminée de 1000 personnes au couleurs de la Manif pour Tous ont accueilli Caroline Fourest et animé les abords de la Cité des congrès de Nantes, afin, selon France de Lantivy, du collectif La Manif pour tous 44 « pour toujours clamer notre opposition au projet de loi de mariage pour tous, qui poursuit son parcours législatif, mais aussi porter haut notre ferme refus de la théorie du genre et de toutes ses déclinaisons : PMA, GPA et marchandisation de la personne humaine. » Rappelons que le porte-parole du gouvernement et ministre du Droit des Femmes Najat Vallaud-Belkacem, très engagée en faveur du mariage gay, a préféré ne pas venir à Nantes voir l’opposition que suscite le projet de loi Taubira.photoLa manif pour tous 44 diffuse aussi un appel au calme :  « elle déplore des foyers de montée en pression et demande à toutes les personnes de bonne volonté de garder le ton de courtoisie qui caractérise La Manif pour Tous 44 depuis le 17 novembre dernier.» La manifestation s’est faite dans une atmosphère bon enfant et la dispersion a été réalisée vers 17h30 dans le calme. Comme d’habitude, la manifestation affiche un profil très jeune – plus peut-être que dans le reste de la France encore, avec nombre d’enfants, beaucoup de 18-25 ans, des drapeaux, des étendards français et Bretons mêlés, des sifflets, de la Vie sous une pluie nantaise d’un hiver trop long pour porter haut l’opposition nantaise – et donc Bretonne – à un basculement de société radical qui s’accompagne du flicage systématique des opposants.

Foule compacte devant le Palais des Congrès. Photo Gilbert ENGELHARDT

Foule compacte devant le Palais des Congrès. Photo Gilbert ENGELHARDT

La DCRI a estimé que plus de 800 personnes étaient dans la manifestation, qui n’a malheureusement compté aucun leader de droite, hors Sophie Jozan (UMP) entraperçue puisque, nous raconte un manifestant « elle nous a évité pour aller à un concert de musique ». Ce qui en dit long sur la volonté d’une certaine droite de défendre les convictions qu’elle affiche. Lors de la manifestation, aucun heurt n’a été enregistré, hormis le jet de « douze flambys  sur les CRS » », explique France de Lantivy. L’organisation de la manifestation a tout de suite appelé au calme et les CRS « très courtois » ont évité d’aller chercher dans le tas les lanceurs de flans. Quinze à vingt personnes – essentiellement des jeunes royalistes dont la section est très active dans la capitale Bretonne – ont tenté de rentrer dans la salle pour perturber la rencontre, mais se sont fait refouler.

A la suite de la manifestation, une escorte d’opposants a raccompagné Mlle Fourest à la gare. Pénétrant par petits groupes, ils se sont rassemblés à 300 personnes sur le quai 2 et ont retardé de 40 minutes le départ du TGV voie 2 que prenait la militante de la cause lesbienne. Les forces de l’ordre ont chargé dans la gare ( !) et sur le quai en faisant usage de gaz lacrymogène, mettant en péril les nombrex usagers qui empruntent les quais et les passages de cette gare sur-bondée et très ventée tous les jours de 16 h 30 à 19 heures. « On s’est fait gazer sur le quai et les voies», commente Samuel Potier, un manifestant pour lequel l’important a été tout de même réussi soit « 40 minutes de retard pour le train ». Scandant « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous, des enfants d’hétéros » et chantant la Marseillaise, les manifestants ont aussi jeté quelques boules puantes dans une voiture de première classe et quand le train a pu enfin démarrer et quitter la capitale Bretonne, ils chantaient goguenards « Ce n’est qu’un au-revoir« .

Dix agents SNCF ont été gazés. Les agents ont déposé des déclarations d’accident du travail et  s’apprêtent à poursuivre les organisateurs de la manifestation en justice (et donc à se faire débouter, puisque leur gazage n’est pas du aux manifestants mais à l’emploi à priori injustifié et disproportionné du gaz par les forces de l’ordre). De nombreux voyageurs mettent en cause (y compris dans notre courrier des lecteurs) la fermeture du petit souterrain par les forces de l’ordre, qui ont disposé des barrières pour empêcher l’accès aux quais via ce souterrain : effet immédiat dans une gare surbondée : tout le monde s’est rué dans le grand souterrain et les forces de l’ordre ont été débordées. Du côté de la préfecture, zéro commentaire, les autorités s’informant; à l’instant nous apprenons que « le directeur de cabinet« , Patrick Lapouze, seul habilité à réagir, s’est barricadé dans le mutisme et « ne souhaite pas réagir pour l’instant« . Ce qui ressemble à l’aveu implicite d’une grosse bavure. Bref, Mlle Fourest se souviendra qu’on n’hérisse pas impunément les Nantais et les Bretons.

Publicités

12 Réponses to “1000 personnes contre le mariage gay accueillent Caroline Fourest à Nantes”

  1. Alienor DeFrance avril 13, 2013 à 9:33 #

    tout simplement BRAVO!!!

  2. Reboul (de) avril 13, 2013 à 10:18 #

    Du fin fond de l’Auvergne, on vous soutien, on vous félicite, et on vous imite ! 🙂

  3. Alae avril 13, 2013 à 10:34 #

    Bravo et merci aux courageux Nantais !

  4. schnipp avril 13, 2013 à 11:19 #

    Bravo, de Suisse!!!

  5. phil avril 14, 2013 à 12:26 #

    bravo !! par contre il faut dire « mariage TRISTE » et non « gay », terme de la superclasse mondiale…. commençons par ne pas employer le langage de ,nos adversaires, les batailles se gagnent d’abord par la sémantique !!

  6. Caroline avril 14, 2013 à 9:21 #

    Youhou!! Bravo! On ne lâche rien… A Strasbourg non plus 🙂

  7. M. de PONTCALLEC avril 14, 2013 à 6:14 #

    Le gouvernement est tout axé vers le gauchisme, la gauchisation à outrance de notre pays qui n’en peut mais. J’en veux pour preuve les distributions de colifichets que sont devenues les décorations :

    parfait symbole de l’ inversion des valeurs, le 17 janvier, dans les salons d’honneur du ministère de la Culture, rue de Valois, la journaliste d’extrême gauche CAROLINE FOUREST, ancienne présidente du Centre gay et lesbien et véritable attachée de presse des très provocatrices Femen, s’est vue remettre par Aurélie Filippetti les insignes de chevalier de l’ordre national des Arts et Lettres !
    Il ne faut pas s’étonner de la radicalisation du pays. Les opposants savent faire la différence entre les forces du bien et les forces du mal.

  8. M. de PONTCALLEC avril 14, 2013 à 6:20 #

    Bravo aux Nantais d’avoir perturbé la venue de Madame FOURREST ! Mille fois bravo pour votre courage. Il ne faut pas laisser tomber. Les jeunes générations, vous êtes notre espoir pour que l’humanisme soit victorieux sur les forces du Mal.
    Dans Le Monde, que je ne lis plus, j’ai lu certains papiers de cette dame où transpirait la haine de l’autre, le gauchisme employé à détruire tous les repères de la société que nous connaissons.

    Donc, monsieur Hollande s’emploie avec son absurde projet a déclencher la guerre civile dans ce pays.

    Le plus grave c’est que, économiquement le pays s’effondre et que socialement, avec les licenciements massifs auxquels les travailleurs sont confrontés, ce n’est pas de motifs de division dont nous avions besoin mais de raisons de s’unir pour faire face à cette crise économique et sociale qui s’annonce.

    Il est clair que ce monsieur Hollande restera dans l’histoire avec sa concubine comme le naufrageur de la république.

  9. Ar Vran avril 15, 2013 à 8:26 #

    Autant on peut éprouver de la sympathie pour ce type d’action qui devient hélas la seule chose qui reste à faire devant l’autisme du gouvernement, autant je réprouve la démonstration péremptoire du nationalisme français en terre de Bretagne. Que viennent faire à Nantes des personnes habillées en Marianne agitant des drapeaux de la république française et chantant à tue tête un champ de haine soit disant symbole de la France!
    Cela voudrait-il dire que les opposants à ce projet de loi ne peuvent être que des patriotes républicains de France et que toute personne qui est pour ne peut qu’être anti-republique française ?
    Je ne savais pas que le fait d’être homosexuel ou être pour ou contre plus de droits pour ces personnes était une specificité française. Si tel est le cas, je comprends mieux l’état de déchéance dans laquelle se trouve cette république française arrogante…

    Vivement que la Bretagne largue les amarres en se détachant de cette sombre république….

  10. M. de PONTCALLEC avril 15, 2013 à 11:39 #

    Réponse à AR VRAN

    Heureusement, dans les mouvements de contestation locaux, on peut toujours admirer plusieurs GWENN HA DU et KROZ DU, dont le mien. Je suis d’accord, cependant, avec votre remarque. Je suis moi-même écoeuré de voir les bonnets phrygiens qui me débectent.
    Pour vous réjouir plus avant, je vous ferais remarquer que lors des manifs à Paris, les drapeaux bretons sont très nombreux. C’est l’occasion de porter haut et fort l’étendard de la révolte. Je serai à la prochaine manif contre les jacobins socialo communistes, que je hais par dessus tout ! Au moins les jacobins de droite étaient plus conciliants !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Manifestants gazés en gare de Nantes : le système Ayrault tombe le masque | Breizh Journal - avril 17, 2013

    […] bloquaient samedi 13 avril au soir le train de Caroline Fourest en gare de Nantes se soient fait charger et gazer  en pleine gare sans évacuation préalable – mettant en péril des milliers d’usagers et les […]

  2. Printemps français, réveil Breton | Breizh Journal - mai 25, 2013

    […] à la dernière minute dans l’espoir de leur échapper), ensemble ils se font gazer parfois en pleine gare  ou ridiculisent les forces de l’ordre en Sarthe; et partout, leur action collective met en […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :