Armor-Lux victime de l’inconséquence du gouvernement

18 Avr

Depuis quelques jours, le gouvernement a encore fait 50 victimes en Bretagne. Serait-ce des manifestants gazés pour sauver l’honneur de quelque Premier Ministre ? Non point. Des agriculteurs emprisonnés pour un délit imaginaire parce qu’ils s’opposaient à un grand projet inutile ? Non plus. Alors qui ? Armor-Lux, PME Bretonne du textile, et cinquante emplois supprimés.

armor-lux-comedieQue s’est-il passé ? Armor-Lux détenait le marché de la fabrication des uniformes de policiers, depuis 2008. Elle espérait le garder sur la période 2013-2017. Mais au bout d’une procédure dite – par blague sans doute – de dialogue compétitif, c’est une filiale du groupe GDF-Suez spécialisée dans l’ingénierie et les systèmes de communication qui décroche le sésame. Ineo, ladite filiale, n’entrave que dalle à l’habillement. Pas grave ! Elle s’est associée à quelques PME du textile – dont une du Pas de Calais – auxquelles elle sous-traitera la production mais empochera le flouze. Cela a suffi au ministère pour prétendre favoriser la « production française », relève le Canard Enchaîné avec saveur. Un vrai coup de Taser qu’assène l’administration de Valls à la PME Bretonne. Une vraie justification aussi pour un small business act local qui permette aux entreprises publiques – y compris aux forces de police du cru – d’acheter Breton et non de maintenir la flamme bleue de GDF Suez.

Mais visiblement, pas la production Bretonne. Bilan pour Armor-Lux : cinquante emplois supprimés, 25 millions d’€ de recettes perdues – argent d’autant plus précieux qu’il ne dépend pas des fluctuations du marché – et un possible imbroglio judiciaire en plus. D’après nos informations, en haut lieu l’on a estimé « qu’Armor Lux était déjà bien assez connue comme ça ». Du coup de pub de Montebourg au coup de masse de Manuel Valls, le gouvernement avance cahin-caha et la Bretagne paie les pots cassés.

Publicités

4 Réponses to “Armor-Lux victime de l’inconséquence du gouvernement”

  1. lambda avril 18, 2013 à 6:09 #

    Un beau jour, bosser pour les képis, ça se paye ! Franchement, je vais pas pleurer à cet épisode banal de la grande foire libérale. Bizarre que votre papier n’en fasse aucune allusion, alors que vos êtes quand même assez prompts à dénoncer les dérives des projets inutiles de la même foire libérale — et des excès des mêmes képis quand ils sont en faction… Faut choisir son camp, comme dirait l’autre. Et puis c’est bien connu, quand on a qu’un seul gros client — sur lequel repose donc le sort de 50 salariés, — on anticipe un peu avant l’échéance du contrat, surtout quand il s’agit de l’Etat ou d’une administration. C’est quand meme un peu la base, quand on veut se lancer dans les affaires.
    Pas la peine non plus de mettre des relents nationalistes dans votre dépêche, messieurs dames du Breiz Journal, à ce compte-là Armox Lux n’était qu’une boite collabo qui s’est vendu à l’Etat colonialiste français!

  2. camaret avril 19, 2013 à 2:07 #

    ARMOR LUX n ‘a qu’a chercher d’autres marchesJe suis d’accord , un seul client?????? c’est juste .Et on le garde avec les influences politiques . Eh! bien elles sont tombees ces influences .

  3. Martin avril 19, 2013 à 7:08 #

    « … Pas grave ! Elle s’est associée à quelques PME du textile – dont une du Pas de Calais – auxquelles elle sous-traitera la production mais empochera le flouze…. » Parcequ’Armor Lux ne sous traite pas ?
    http://bretagne.france3.fr/2012/10/23/armor-lux-124367.html

  4. camaret mai 3, 2013 à 11:35 #

    Je reviens … tout mettre sous la faute des ïnfluences « oui , mais aussi il faut que le patronnat francais / breton fasse preuve d’imagination .
    Travailler pour 1 client est dangereux , pour 2 c’est mieux, pour 3 cela devient confortable ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :