Les Sonerien An Aod fêtent leurs 40 ans en musique à Pont l’Abbé le 11 mai

8 Mai

sonerien AODC’est en 1973 que Bernard LE FLOC’H crée les SONERIEN AN AOD dans la dynamique du revival celtique mené alors par le jeune Alan Stivell. Vêtus de leur costume de marins rouge, les Sonerien ne passent pas inaperçus, ils ont défilé 35 fois à la fête des brodeuses à Pont-l’Abbé avec tout particulièrement des affinités avec la Grande saint Loup de Guingamp, les fêtes d’Arvor de mi-août à Vannes, le mondial folk de Plozévet, le festival Voile et Folklore de Tréboul.. . Tous les jeunes ont été formés au sein du groupe. « A l’époque il n’y avait pas les formateurs salariés,la BAS n’était pas structurée comme aujourd’hui, le bénévolat était roi ! »tient à souligner Bernard Le Floc’h.

Les SONERIEN AN AOD ont débuté les concours de Bodadeg ar Sonerion en 3èmecatégorie pour accéder à la seconde catégorie en 1982 lors du festival interceltique de Lorient sous la direction musicale de Denis Daniel de Plomeur. «C’était vraiment une autre époque, tout était différent, il suffisait d’avoir 16 sonneurs, on jouait 5 à 7 minutes à l’unisson sans faire le développement musical qui fait la richessedu travail des bagadou d’aujourd’hui»se souvient Jean-Michel Loussouarn, alors en charge des bombardes. Après la scission qui a mené au bagad CAP CAVAL,les SONERIEN AN AOD se mue en PIPE BAND. Ils maintiennent le costume d’origine mais se spécialisent dans un répertoire totalement écossais. Les festivals et les concours se succèdent et le groupe atteint son apogée dans les années 2000 à Alden Bizen en Belgique en grade 4 puis au country fair de Chatsworth en grade 3 . Son jeune et nombreux effectif séduit, sa rigueur lui vaut l’admiration des organisateurs de festivals mais parfois aussi un regard distancié des sonneurs des bagadou alors en pleine expansion. Mais qu’importent les « on dit », les Sonerien n’en ont cure. Ils sont invités à l’hôtel Matignon pour la fête de la musique, ils produisent un disque avec Julien Goualo, réalisent une création de suite de la Renaissance avec le quintette de trompettes de Paris…paradent dans les plus grands festivals de l’hexagone… Ils se sont déplacés en concert à Rome sous les pontificats de Paul VI et Jean-Paul II …

Bernard Le Floc’h que rien n’arrête affrète le RARA AVIS et les Sonerien an Aod mettent le cap sur Dunoon, au Cowall game, pour le plus grand rassemblement de pipe bands au monde. Cette aventure sera une réussite humaine mais laissera une certaine déception musicale. Quelques sonneurs quittent le navire et il faut relancer la formation de jeunes. On les reverra aux concours des pipe bands de Lorient, de Locoal Mendon et de Menez Meur souvent lauréats en catégorie B .

Les Sonerien an Aod ont formé toute une génération de sonneurs aujourd’hui dispersés dans les plus grands bagadou (Kemper, Brieg, Auray, Penhars…) L’école de formation sera relancée après l’été 2013 sous la direction de Georges ASSAF. D’origine tchéco-libanaise, sa famille est arrivée en France lorsqu’il avait 3 ans. Il a fait son apprentissage au sein des Sonerien. Il intègre l’école Polytechnique, obtient la nationalité française et saisit l’opportunité de fréquenter d’autres pipe bands en Grande Bretagne et en Belgique. Il s’est mis à la composition ces dernières années et est aussi assidu que possible aux répétitions de l’excellent pipe band d’Anvers qui évolue en grade 2. La batterie est aujourd’hui sous la direction de Gwénaël Le Rhun qui va de succès en succès lors de ses concours de soliste. Le prochain événement sera consacré à la présentation des suites composées par l’actuel pipe major.

Lorsque Bernard Le Floc’h, le président fondateur décide de passer la main, c’est un séisme qui laisse les sonneurs quelque peu désemparés. Le public les voit de moins en moins surtout à cause de leur dispersion pour raisons professionnelles. La présidence est reprise par Tugdual Le Rhun, installé à la grosse caisse depuis une quinzaine d’années et Georges Assaf, formé au sein du groupe, devient Pipe-Major. Pendant 2 années c’est un service minimum qui s’installe. Les sonneurs pas très nombreux mais très soudés travaillent dans l’ombre à repenser les suites et à définir un nouveau cap. Le nouveau président a dû adapter les répétitions à la situation, « le dernier week end de travail s’est déroulé en mars à Verneuil sur Seine en région parisienne et Skype est arrivé à point pour travailler à 2 ou 3 à des centaines de km de distance. » précise t’il. « Certes on entend moins les Sonerien An Aod àPont L’abbé mais nous travaillons beaucoup » martèle Tugdual le président.« Nous organisons régulièrement des week end à TI SKOL et espérons relancer la formation pour la rentrée ; nous souhaitons voir de nombreux jeunes venir nous écouter à notre concert anniversaire. De même si des sonneurs isolés veulent nous rejoindre se sera avec plaisir que nous les accueilleront »

Le samedi 11 mai prochain les SONERIEN AN AOD réapparaissent au grand jour lors d’un concert anniversaire des 40 ans dont les manifestations vont se dérouler sur 2 saisons. Ils ont invité Hervé LE FLOC’H, talentueux sonneur bigouden et responsable des cornemuses à Cap Caval, à venir ouvrir la soirée. Le pipe band proposera en seconde ses 12 nouvelles suites.

Le concert du samedi 11 mai se déroulera à 20 H 30 à la salle municipale de Pont L’abbé, rue Jules Ferry. Cette soirée sera l’occasion de parler des souvenirs de rencontrer d’autres anciens et d’envisager de nouvelles recrues.Les SONERIEN AN AOD sont en route pour une nouvelle aventure

Renseignements Tugdual LE RHUN : lerhuntug@yahoo.fr Tél : 0671647476

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :