[FLASH] L’église de Gesté est à moitié détruite; le reste pourrait être abattu en juillet

20 Juin
L'église hier au soir

L’église hier au soir

La destruction de l’église angevine de Gesté, dans les Mauges, entamée en toute illégalité et sans permis de détruire par la commune hier, a continué aujourd’hui. Si hier le pignon de la nef néoclassique et son toit avaient été mis à bas, aujourd’hui ce fut le tour du mur sud de cette partie. Les travaux de démolition pure ont duré une petite heure, entre huit et neuf heures du matin. La démolition était protégée par cinq gendarmes, suite à la tentative d’un inconnu cette nuit vers trois heures du matin de mettre la pelleteuse hors d’état de nuire en l’incendiant.

Le mur nord de la nef – soutenant le clocher, qui devrait être conservé – et le chœur néogothique flanqué des trois chapelles privatives des châtelains du Plessis, de la Forêt (château disparu) et de la Brûlaire, sont encore debout. Sous le chœur se trouve une « crypte » semi-enterrée en granit, qui sera conservée aussi et qui formera le chœur de la nouvelle église elliptique que projettent la mairie et le curé de la paroisse.

l'église suite aux travaux de démolition ce matin : le mur sud de la nef est à moitié rasé

l’église suite aux travaux de démolition ce matin : le mur sud de la nef est à moitié rasé

Maintenant, clocher et crypte seront étayés, puis pourront commencer les travaux de démolition du chœur – la partie la plus haute et la plus belle de l’église, même si elle paraît moins en bon état que la nef abattue, qui fut rénovée dans les années 1980. Cette démolition du chœur pourrait intervenir « en juillet » selon Georges Romeau, premier adjoint de la commune (socialiste), ou « pas avant septembre » d’après le chef de chantier. Ce qui laisse encore du temps pour sauver l’église, d’autant plus que l’association Mémoire Vivante du Patrimoine gestois a déposé un référé dont le jugement sera rendu le 8 juillet. De son côté la SPPEF – présente sur place ce matin par son délégué de Loire-Atlantique – s’apprête elle aussi à lancer des actions judiciaires et à s’adresser à diverses autorités, notamment au préfet de Maine-et-Loire.

Dans l’après-midi, les services de la mairie ont procédé à la dépose d’un crucifix monumental qui surmontait le chœur ; celui-ci était resté dans l’église, puisque d’après le premier adjoint toujours – le maire s’étant bien gardé de trop se montrer – « aucune nacelle ne pouvait passer par la porte de l’église, et c’était trop haut pour une échelle ». Il a rejoint le reste du mobilier paroissial – devant et pierre d’autel, plaques du monument aux morts, bancs, statuaire, table de communion, chemin de croix en plâtre peint couleur bois – stocké dans deux locaux municipaux.

Le crucifix déposé de l'église, cet après-midi

Le crucifix déposé de l’église, cet après-midi

Une manifestation de protestation était prévue le matin à 8 h devant l’église. Mais entre semaine du bac et organisation de dernière minute, seuls trois jeunes d’Angers ont rallié Gesté ce matin, ainsi que des habitants de proches bourgades. La seule utilité de l’annonce de la mobilisation est d’avoir attiré d’autres médias que ceux du cru ; Europe 1 est ainsi venue sur place, et même l’agence de presse russe Voix de la Russie s’intéresse à Gesté. Les prochaines semaines devraient cependant permettre de meilleures conditions pour venir au chevet de l’église, mutilée par l’alliance de la bêtise, de la gloriole des parvenus de la démocratie, et du doux cocon de la lâcheté quotidienne.

Plus d’information dans BreizhJournal ce week-end

Advertisements

11 Réponses to “[FLASH] L’église de Gesté est à moitié détruite; le reste pourrait être abattu en juillet”

  1. pepito juin 21, 2013 à 7:10 #

    Dans ce village il a pas des croyants?

    • Thibaut de Gesté juin 21, 2013 à 4:22 #

      Si mais justement ils veulent la démolition et reconstruction, ils en on marre que cette église soit fermée et que des abrutis empèche la commune de faire son travail, de faire ce que la majorité de la population de Gesté veut, une église NEUVE et sure.

      • Louis-Benoît GREFFE juin 23, 2013 à 8:02 #

        Entre ceux qu’on a convaincu de la « nécessité » de la reconstruction (les autorités, les « sachants » comme le maire et le curé ne leur ont pas laissé le choix) et ceux que l’on refuse d’entendre, la notion même de majorité a beaucoup été galvaudée dans le dossier.
        La vérité, c’est que le village est coupé en deux, et tout le monde a peur des on-dit et des pressions.

    • Mur en pierre juin 21, 2013 à 10:00 #

      Si et la majorité est pour la reconstruction d’une nouvelle église plus petite, plus moderne et moins coûteuse

      • europe juin 23, 2013 à 3:42 #

        il est interdit de toucher à ce qu’a fait le grand peuple de france et aux travaux des anciens et anciennes de france qui ont contribué à l’edification des eglises des temples des mosquees et des patrimoines de la France ( chateaux, lavoirs etc…. ) C’est une violation de la declaration universelle des droits de l homme de notre General de Lafayette

Trackbacks/Pingbacks

  1. [FLASH] L’église de Gesté e... - juin 20, 2013

    […] La destruction de l’église angevine de Gesté, dans les Mauges, entamée en toute illégalité et sans permis de détruire par la commune hier, a continué aujourd’hui. Si hier le pignon de la nef néocla…  […]

  2. L’église de Gesté est à moitié détruite; le reste pourrait être abattu en juillet | Site de l'Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire - juin 21, 2013

    […]  Source et suite de l’article Publié dans Patrimoine | Tags : gesté […]

  3. Deux mois de sursis pour l'église de Gesté - Nouvelles de France Portail libéral-conservateur - juin 22, 2013

    […] Selon Breizh-Journal, le « mur nord de la nef » qui soutient le clocher (datant du XIIème et du XVème siècle, et qui doit être conservé), ainsi que le « chœur néogothique des trois chapelles privatives des châtelains du Plessis, de la Forêt (château disparu) et de la Brûlaire, sont encore debout« . La crypte qui se trouve sous le chœur devrait aussi être conservée, et constituer le chœur de la nouvelle église de forme elliptique que la municipalité projette de construire. […]

  4. LUTTE POUR LE PATRIMOINE | Le Canard du pianiste - juin 22, 2013

    […] Selon Breizh-Journal, le « mur nord de la nef » qui soutient le clocher (datant du XIIèmeet du XVème siècle, et qui doit être conservé), ainsi que le « chœur néogothique des trois chapelles privatives des châtelains du Plessis, de la Forêt (château disparu) et de la Brûlaire, sont encore debout ». La crypte qui se trouve sous le chœur devrait aussi être conservée, et constituer le chœur de la nouvelle église de forme elliptique que la municipalité projette de construire. […]

  5. L'observatoire de la Christianophobie | Gesté : l’église est désormais à moitié détruite… pardon « déconstruite »… - juin 23, 2013

    […] Source : Breizh Journal […]

  6. Gesté : le drame d’un petit village français qui détruit son église | Breizh Journal - juin 23, 2013

    […] municipalité envisage de préserver le clocher et la crypte ; elle a remisé la statuaire et le Christ dans ses ateliers et garages municipaux. Pour le […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :