Plus du tiers des communes de Bretagne se sont engagées pour la Réunification

6 Juil

L’association Bretagne Réunie – qui se bat depuis 1972 pour le retour de la Loire-Atlantique en Bretagne – a commencé voilà quelques années un immense travail, celui de réunir tous les vœux, motions, actes de soutiens etc. municipaux votés depuis 1972 pour la cause de la réunification bretonne. Sur l’ensemble des 1491 communes bretonnes, 530 ont voté divers actes de soutiens à la réunification, certaines plusieurs fois de suite, renouvelant notamment récemment des vœux plus anciens. Soit plus du tiers (35.5% très exactement) de communes engagées pour une Bretagne à cinq départements, plus forte ensemble.

Des vœux affluent encore de jour en jour. Ainsi, dernièrement, Pont-Scorff (17 juin 2013), Dol de Bretagne (le 14 juin) ou encore Caudan. Le département où le plus de communes se sont engagées pour la Bretagne réunie est – fort logiquement – le Morbihan où 63% des communes ont voté divers soutiens à la réunification. L’on trouve aussi de nombreux – et renouvelés – vœux dans le Finistère. En revanche, en Loire-Atlantique, les pressions accrues des caciques de la région Pays de la Loire plombent les bonnes volontés. Les communes qui n’en osent pas moins voter pour la réunification, comme Campbon, le Loroux-Bottereau ou Bouvron récemment,  n’en sont que plus méritantes.

resume-B5

Advertisements

Une Réponse to “Plus du tiers des communes de Bretagne se sont engagées pour la Réunification”

  1. Greenben juillet 7, 2013 à 5:58 #

    Voila qui fait plaisir! Merci a tous ceux qui combattent contre cette injustice et qui ont compris que cette division administrative est un tord morale et éthique inacceptable commis, perpétré et maintenu pas un pays qui ne nous consulte jamais. Il n’y a pas de division bretonne dans nos cœurs, la réunification c’est la restauration de notre intégrité, l’application de la justice, mais surtout sortir de climat artificiel de division interne des bretons.

    J’ai souvent du mal a comprendre comment les sondages en faveur n’atteignent pas 90% de oui, et que des Bretons (minoritaires) restent dans une opposition artificielle et stérile orchestrée par le gouvernement qui a peur de notre unité, contre nos propres intérêts.

    La Bretagne réunie c’est notre droit, mais c’est aussi notre devoir de breton de la défendre que nous soyons de Brest, de Rennes, de Guingamp, de Vannes ou de Nantes.

    Le combat continu. Félicitons nous que la Mairie de Nantes nous a donné un nouvel os a ronger avec la Charte OUI AU BRETON. On ne lâche rien, et on prend tout ce que l’on peut!

    Kenavo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :