Reprise de la démolition de l’église de Gesté lundi

17 Août
Voilà ce qui reste encore de l'église de Gesté à ce jour

Voilà ce qui reste encore de l’église de Gesté à ce jour

La mairie de Gesté reprend la démolition de l’église lundi. Après l’arasement du mur pignon de la nef et de la moitié du mur sud de la nef, il reste à abattre le chœur néogothique, construit par l’architecte angevin Teissier dont quatre autres édifices sont classés monuments historiques en Anjou.

Le maire nous avait annoncé en juin que « à la rentrée de septembre, tout sera plat », le chœur et le reste de la nef seront rasés. Ne seront conservés pour le projet de la nouvelle église que le maire espère construire que le clocher et la crypte située sous le chœur, ainsi qu’un pan du mur nord de la nef pour soutenir le clocher. Rien ne s’oppose plus au sacrilège du maire, puisque la justice elle-même a cédé à la force début juillet avec un argument imparable : puisque les travaux de démolition sont déjà engagés, le juge conclut qu’ils sont irréversibles et l’urgence est non de les arrêter, mais de les finir. Les bétonneurs de tous poils apprécieront. Désormais, au lieu de s’embêter à sauvegarder des vieilles pierres, un coup de pelle sera vite arrivé et défendu par la justice qui était censée le condamner. Mais ça, c’était avant. L’association mémoire vivante du patrimoine gestois (MVPG) opposée à la démolition de l’église, envisage de se pourvoir en cassation. Mais l’église sera rasée depuis longtemps quand il lui sera enfin rendu justice.

Presse locale servile, couardise des villageois, mensonges et incompétences de l’Etat , justice peureuse et incapable de remplir sa mission, démolition au cours de l’été, passage en force de la mairie : l’affaire de Gesté est un terrible témoignage de la dérive que connait la France, jusqu’au cœur de son terroir. Le pays des « Droits de l’Homme » n’a jamais été un exemple pour la Bretagne – surtout à l’époque des colonnes infernales et des « interdit de cracher par terre et de parler Breton ». Surtout à l’heure où il s’agit de sauver une autre église Saint-Pierre, celle de Plouagat dont les habitants doivent voter pour accepter ou refuser la restauration.

Publicités

2 Réponses to “Reprise de la démolition de l’église de Gesté lundi”

Trackbacks/Pingbacks

  1. La mairie de Gesté reprend la démolition de l’église lundi | Chrétienté Info - août 18, 2013

    […] Lu ici : […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :