Ecole Diwan de Pornic : c’est fini

26 Sep

C’est fini, l’école Diwan vient d’être liquidée. Marie-Thérèse Gorny, sa responsable, vient de rendre les clés : « le matériel est parti à Savenay pour aider leur école Diwan à monter leur structure pour la petite enfance, ici, c’est terminé, on tourne la page ». Un gâchis pour les quatorze enfants scolarisés à l’école associative de Pornic, d’autant plus que « nous avions pu trouver un enseignant du cru, qui habitait quasiment sur place, qui avait les compétences, mais dont le recrutement n’a pas été validé par Diwan ». L’école avait été crée en 2012 et se trouvait à la Fontaine aux Bretons, un peu au sud-est de la ville, en bordure de mer.

L’autre école menacée du réseau Diwan, à Savenay, a un espoir de repartir, une enseignante s’étant proposée. Elle vit non loin de l’école, et son recrutement n’avait pas été accepté fin août par le réseau Diwan bien qu’elle ait été la seule candidate. Du côté du conseil d’administration de Diwan, l’on refuse de confirmer la nouvelle. « Des négociations sont en cours avec les gens de Savenay pour garder les locaux et y installer des activités d’accueil d’enfants », nous dit-on. Ces négociations, qui durent depuis dix jours, devraient s’achever début octobre.

Carte des écoles Diwan en Bretagne - 2013

Carte des écoles Diwan en Bretagne – 2013

Publicités

2 Réponses to “Ecole Diwan de Pornic : c’est fini”

  1. Konomor septembre 26, 2013 à 2:28 #

    Prendre une classe en charge est quelque chose de très lourd, surtout dans une structure privée. Il faut connaitre les programmes, avoir des connaissances dans toutes les matières, être calé en pédagogie, gérer les relations avec les parents, être patients avec les enfants, sans parler de l’extrascolaire lié aux établissements privés (sorties, organisations d’évènements pour récolter des fonds comme les kermesses, tombolas ou autres soirées-crêpes). Parler breton et vivre près du lieu ne suffisent pas pour devenir professeur des écoles bilingue.

    On peut comprendre, dés lors, que la hiérarchie de Diwan puisse refuser des personnes malgré l’enthousiasme et le volontariat de celles-ci.

  2. Burban xavier d'eus Planwour 56 septembre 29, 2013 à 6:16 #

    Je suis peiné de voir cette fermeture en pays de Retz pour quelque motif que ce soit , je voulais expédier un chèque car je me réjouissais de cette avancée en Bretagne méridionale ou Midi breton . Que faire pour -vous désormais ??? Je pense aux parents , aux enfants et militants sincères du cru particulièrement …..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :