Fronde bretonne : l’Etat inquiet désinforme l’opinion française

28 Oct

bonnets-ruz2Le 2 novembre, place de la Résistance à 15 heures, Breizh Impacte, l’association Bretagne Réunie, et de nombreux collectifs économiques et professionnels bretons appellent à manifester contre l’écotaxe et l’action de l’Etat qui vise à affaiblir l’économie bretonne. BreizhImpacte a lancé un appel pour « travailler, vivre et décider en Bretagne » et estime que son rassemblement consiste à « fédérer tous les acteurs de l’économie » et à « mobiliser pour l’emploi en Finistère et en Bretagne ».

L’association pro-réunification administrative Bretagne Réunie a rebondi là-dessus et a lancé un vibrant appel à se rassembler pour la Réunification et l’avenir de l’économie bretonne. L’association critique très durement dans un communiqué le Premier-Ministre Ayrault « allergique à l’idée d’une « grande » Bretagne rayonnante, prospère et ouverte sur le monde, lui interdisant sa redoutable puissance économique et par conséquent, entretient, entre-autres, des peurs (A la réunification, je crie casse cou !) et des pseudo-rivalités entre Rennes et Nantes. » Une page Facebook « Soutien à la Fronde Fiscale » a été lancée pour organiser des covoiturages en direction de Quimper.

L’Etat inquiet, la presse jacobine désinforme

Les RGs sont clairement inquiets par la révolte bretonne contre l’écotaxe – qui entend marcher sur les traces des Bonnets Rouges, le nom breton de la révolte du papier timbré (1675) suivie d’une assez dure répression. Ceux-ci sont plus populaires dans le Finistère et les Côtes d’Armor que les chouans qui sont – dans les trois autres départements de Bretagne orientale et méridionale – la figure traditionnelle des révoltés bretons.  Les affrontements très violents samedi 26 octobre  devant le portique de Pont de Buis les Quimerc’h ont révélé l’étendue du ras-le-bol breton à l’ensemble de la France.

Pour l’heure le gouvernement y oppose ses armes habituelles, surdité et désinformation. Pour une fois c’est un journal de droite – le Figaro, grand bénéficiaire des aides d’Etat à la presse – qui se fait la voix des jacobins en relayant des « informations » livrées par les RGs sur la mobilisation bretonne. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage, et c’est ainsi que les RGs – enfin l’actuelle DCRI – accuse une fronde lancée par des milieux socio-professionnels d’être impulsée par les extrêmes de gauche et de droite. Ils font aussi état d’une page Facebook, Révolte bretonne, réunissant 4000 participants. Manque de chance, cette page  n’a que 2.580 j’aime le 28 octobre à 20h15. En revanche, il existe bien une page – bien plus généraliste et qui n’est pas centrée sur la seule Bretagne – qui est ce soir à 4000 et quelques participants, « la révolte fiscale, c’est maintenant« .
Manque de chance encore pour les RGs, la fronde des agriculteurs, marins ou autres transporteurs n’a été reprise que bien tardivement – dernièrement en somme – par les milieux politiques et les opposants de toutes natures (notamment ceux du Printemps Français, très présent en Bretagne) contre François Hollande.

République jacobine, méfies-toi de l’automne breton

Derrière toute cette fumée, deux certitudes. D’abord, les CRS seront au rendez-vous le 2 novembre, ainsi que leurs collègues de la gendarmerie. Ensuite, s’enflamme cette page Facebook « Le vent se lève et le pays breton relève la tête ! Trop longtemps silencieux ! Dans les pas d’Alexis Gourvennec, de Sébastien Le Balp, de Jean de Montfort, et de tant d’autres. Dans les pas des révoltés de 1994, des manifestants de 1972, des paysans de 1961, des résistants de l’île de Sein, des Penn Sardin des années 1920′ et la liste serait encore longue !» La Bretagne a en elle une longue tradition de révolte, elle est frottée à l’injustice mais ne s’y résigne jamais. Le printemps français pourrait-il, comme nous l’écrivions en mai dernier, devenir un automne terrible Breton ? Alors que le pouvoir est très proche de relancer l’attaque sur le bocage de Notre-Dame des Landes et qu’il continue à dilapider l’argent des Bretons et des français sans remplir ses devoirs, le moment est historique.

Historique pour régler les comptes et faire payer à l’Etat jacobin ce qu’il doit à la Bretagne. Payer pour la séparation d’avec la Loire-Atlantique qui prive chaque année ce qui reste de la Bretagne de la moitié de sa capacité industrielle et économique. Payer pour les promesses avortées sur le front économique et politique. Payer pour l’échec de la réduction de la fracture sociale. Payer pour les nombreux Bretons gazés ce printemps à Paris et tout l’automne dernier à Notre-Dame des Landes. Payer pour l’autisme politique, le refus déterminé d’écouter les Bretons. Payer enfin pour la censure systématique de la volonté de liberté des Bretons. Enfin, le vent se lève. Luttons !

Advertisements

15 Réponses to “Fronde bretonne : l’Etat inquiet désinforme l’opinion française”

  1. Casa Paetus octobre 29, 2013 à 3:14 #

    nous nous battons pour la liberation dÁmsterdam/Amstelland, traditionellement independente; nous comprenons tres bien vos souhaits et vous souhaitons liberation, epanouissement et bonheur; mieux vaut devenir un nouveau Singapore que de croupir sous la botte de mediocres abuseurs;
    Principality of Amsterdam.com

  2. Thierry Molinier octobre 29, 2013 à 6:24 #

    Sympathiques bretons, ne laissez pas tomber vos compatriotes français, nous souffrons nous aussi de l’incurie de l’Etat parisien, des journaux menteurs, des députés corrompus, des fonctionnaires fainéants, des immigrés assistés. Tous ensemble dans la révolte !

  3. vincent octobre 29, 2013 à 1:44 #

    c’est un peu facile de venir pleurer après avoir voter à 56% pour Hollande dans cette région, c’est pas quand on a fait dans sa culotte qu’il faut serrer les fesses

    • Kerloc'h octobre 30, 2013 à 3:33 #

      oui que se soit sarko ou hollande et tous les autres sa aurait été pareil seulement des promesse de tous les cotés on ne sait plus a qui faire confiance dans ce monde de mensonge après ta critique et peut etre vrais mais cela fait longtemps que nous demandons de l’aide et se qui engendre maintenant des manifs alors t’a remarque n’est pas vraiment fondées

      • Azuration octobre 31, 2013 à 10:59 #

        la réponse c’est que vous tous des nuls umps c’est a mourir de rire

      • Sioc octobre 31, 2013 à 12:45 #

        A mon avis, cette remarque est juste. Mais quand on a fait une erreur, on peut le reconnaitre et tâcher de la réparer.
        Par contre, il ne faut pas demander d’aide ! Demander de l’aide, c’est demander à l’état qu’il vienne nous dorloter, nous endormir et pour cela, nous mettre encore plus de taxes…
        Ce qu’il faut demander, c’est la liberté. Dans la réglementation mais aussi la liberté fiscale. Travailler plus de la moitié de l’année pour l’état, c’est le début de l’esclavage.

    • Karine Belourey novembre 4, 2013 à 8:36 #

      Quoi ? vous auriez voulu que la Bretagne vote pour Sarkozy qui déteste les bretons ? Et l’écotaxe qui a tout déclenché a été faite avec la droite et signé à la fin par NKM….le 6 mai 2012……………

  4. mompas novembre 2, 2013 à 12:30 #

    UDemat.
    Je en france.Mais Breton.
    Il y a qu’elques années une de mes arriére grand tante a prononcée ces paroles.
    *Que les français arrette de nous faire du mal…………*
    Moi je crie haut et fort BRETON léve toi et, marche…..
    Français il faut suivre le mouvement et faire plier l’echine aux gouvernants pour leurs rappeller que le peuple qu’ils meprise est souverain.
    Cordialement à toutes et tous gauche centre droite et autres courants politique.
    Kenavo.Dider ar Drouiz

  5. Oliv novembre 2, 2013 à 2:54 #

    Que MM les bretons souhaitent être indépendants ou non, c’est leur affaire; mais depuis que je suis né je n’ai cessé d’entendre cette région s’auto-célébrer (ayant ce gros travers en commun avec les corses et… les parisiens, précisément). Alors après les Bretons qui veulent bien des centrales nucléaires mais pas chez eux, après les Bretons qui veulent des taxes en dehors de chez eux, toucher des subventions pour ouvrir une usine Daucy chez les autres et la fermer ensuite, l’affaire qui m’a totalement décomplexé: je suis désormais prêt à dire que je n’achète PAS de produit breton, et je viens de dire pourquoi.

    • Karine Belourey novembre 4, 2013 à 8:39 #

      Alors j’espère bien aussi que vous ne mettrez jamais les pieds en Bretagne, même pour des vacances. Au plaisir de ne jamais vous rencontrer dans cette belle province ( malgré tout ).

      • breizh rev0luti0n novembre 5, 2013 à 2:55 #

        ben les achetes pas, ca va pas n0us tuer mec!!! la bretagne est enc0re la seule regi0n en france qui a les c0uilles pr descendre dans la rue, ils s0nt 0u les autres qui gueulent ds les autres regi0ns 0n ne les v0ient pas et ne les entends pas!!!! alrs tes reflexi0ns me f0nt d0ucement rire…. cest le peuple francais qui a v0ter h0llande pas que les bret0ns… et l ec0taxe et de Sark0zy… bref pas de c0uilles et pas de cerveau, t0i tu es d0it etre un sudiste !!!!

      • vincent novembre 6, 2013 à 10:57 #

        hou, la bonne réflexion régionalo-raciste….

        • Luddo décembre 29, 2013 à 2:13 #

          Oh non! juste une réflexion réaliste et sincère!!Mauvaise réponse Mr Vincent. Vive La Réunification des Pays Bretons! Toutes critiques envers nous les Bretons ne nous affaiblieront!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. BILAN QUINQUENNAL HOLLANDE | Pearltrees - octobre 28, 2013

    […] Fronde bretonne : l’Etat inquiet désinforme l’opinion française […]

  2. Fronde bretonne : l’Etat inquiet désinforme l’opinion française | Site de l'Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire - novembre 1, 2013

    […] Source de l’article […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :