Une méga-porcherie créée à Saint-Sulpice des Landes

8 Jan

mangona-cochonsC’est fait. Malgré l’opposition de nombreux habitants  et des trois conseils municipaux à Saint-Sulpice des Landes, Le Pin et Saint-Mars la Jaille, le préfet de Loire-Atlantique a approuvé l’extension d’un élevage porcin de 711 à 2212 animaux dans la commune.

L’arrêté préfectoral du 24 décembre 2013 vient conclure un processus de près de deux ans entamé par la société Nucléus, dont dépend l’élevage situé au lieu-dit Le Petit Coicault, à Saint-Sulpice. Spécialisée en génomique porcine, la société de 14 salariés dispose de cet unique élevage en Loire-Atlantique, en fonction depuis trois décennies, et qui emploie trois salariés ; cet élevage a été reconstruit en 2006-2007 sans augmentation du cheptel. La société basée au Rheu, près de Rennes, s’appuie cependant aussi sur un réseau d’éleveurs sélectionneurs qui ne cesse de s’enrichir avec deux nouveaux élevages dans le Gers et en Maine-et-Loire qui ont rejoint le réseau ces dernières semaines. La société a cinq actionnaires dont la Cooperl Arc Atlantique.

Il y aura tout au plus dans cet élevage « 192 truies, cochettes et verrats, 900 porcelets après sevrage et 1480 porcs charcutiers ou futurs reproducteurs ». Les verrats sont destinés à la génomique porcine, les porcs aux abattoirs bretons. Le lisier sera épandu sur plus de 260 ha dans trois communes, Saint-Sulpice, le Pin et Grand-Auverné, sur les parcelles de quatre prêteurs ; ces parcelles sont toutes dans le bassin versant de l’Erdre, qui rejoint la Loire à Nantes.

Advertisements

2 Réponses to “Une méga-porcherie créée à Saint-Sulpice des Landes”

  1. Alphatango janvier 8, 2014 à 6:51 #

    C’est pas des cochons nourris avec des raves, du son, des choux et des chutes de patates, ma bonne dame, c’est du vrai cochon bio nourri avec des granulés à base de soja

  2. Alphatango janvier 8, 2014 à 6:53 #

    On se demande bien d’ailleurs pourquoi cette porcherie est à Saint-Suplice des branle-bas, elle serait très bien directement l’usine qui fabrique la matière première des bio-carburants cal éviterait des frais de transport et la fameuse signature carbone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :