En panne d’affiches, Sophie Van Goethem colle celles… des cantonales !

7 Mar

svangoethemQue la campagne est dure pour les petits candidats. Manque de moyens, de colistiers, de colleurs, de candidats, d’idées… et donc de matériel électoral. La compétition est d’ailleurs dure sur les panneaux nantais où des candidats indépendants seul émerge le Parti des Nantais porté ses colleurs de combat. Dans ces conditions, tout candidat doit coller et recoller sans cesse, surtout dans les fiefs rouges, pour être un tant soit peu visible.

Ce qui explique que les stocks s’épuisent vite et que pour parer à l’urgence, Mme Van Goethem, candidate divers droite, a ressorti le matériel de ses cantonales, en 2011 à Dervallières-Zola. Un canton où elle fit, soutenue par la droite et le centre, 30.8% au second tour, mettant en ballottage une candidate socialiste dans un fief réputé ancré à gauche. Et cette candidate était… Johanna Rolland, actuellement chef de file de la liste socialiste à Nantes. Des affiches qui sont tout un symbole, celui d’une revanche… ou d’une préfiguration de la nouvelle déconfiture de la droite aux élections, dans quinze jours ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :