Tag Archives: liquidation

Le garage Odyssée Automobiles de Bouvron en liquidation judiciaire

17 Nov

Le garage Odyssée Automobiles, sur la route de Campbon à Bouvron, vient d’être placé en liquidation judiciaire. Les années d’expérience du garagiste n’ont pas réussi à sauver l’affaire située ZA de la Druge Chevaux, à 2 km à l’ouest du bourg, et ouverte en août 2011. L’entreprise n’a plus les moyens de faire face au retour des véhicules sous garantie et au paiement de ses charges. Pour toutes réclamations, s’adresser au notaire Me DUPONT Raymond, 14 bd de la Paix, 56000 Vannes (02-97-45-03-04).

Publicités

Nort : la SEG-SAMRO en liquidation judiciaire

23 Oct

Filiale du groupe SAMRO, la SEG-SAMRO a été déclarée en liquidation judiciaire aujourd’hui par le tribunal de commerce de la Roche-sur-Yon. La société possède trois sites, l’un à Nort-sur-Erdre avec 25 salariés, l’un à Balbigny (Loire), avec 77 salariés et le plus gros à Fontenay-le-Comte avec 191 salariés.

La SEG-SAMRO connaît des difficultés depuis 2008. Le 9 septembre de cette année, la société était en cessation de paiement, elle continuait son activité avec un redressement judiciaire le 1er décembre 2010, ayant licencié 109 salariés entre-temps, et est maintenant en liquidation judiciaire. La faute à l’effondrement du marché mais aussi au manque dramatique de fonds de roulement, et ce malgré un carnet de clients diversifié.

Le jugement a prononcé la poursuite de l’activité pendant six semaines et le dépôt d’offres de reprise pendant un mois. La direction annonce qu’il reste du travail pour « huit semaines » sur tous les sites de l’entreprise. Jean-Marie Pouvreau, délégué CGT, nous déclare que les syndicats se battront pour « assurer le maintien de tous les emplois sur tous les sites, compte tenu du potentiel industriel réel de la SAMRO ». Il se trouve en effet que la SEG-SAMRO a acquis un grand savoir faire sur le marché du transporteur hors-standard, à savoir les camions qui répondent à des besoins spécifiques, tels que le transport d’acier, de bouteilles de gaz, les porte-bennes, etc. Ce savoir-faire était partagé entre deux des trois sites de la SAMRO, l’atelier de Nort effectuait la découpe et la préparation des pièces, tandis que le montage des camions hors-standard se faisait à Fontenay. L’atelier de Balbigny montait d’autres modèles et faisait de la carrosserie.

La liquidation de la SEG-SAMRO pourrait avoir des conséquences graves pour l’ensemble du groupe SAMRO dont elle constitue, avec ses 286 salariés sur un total de 360, la plus grosse entité. A côté du fabricant de camions SEG-SAMRO, plusieurs autres très petites entités font partie du groupe SAMRO, notamment une base logistique à Nieul-sur l’Autise (10 salariés), deux ateliers de maintenance, deux petites sociétés à Fontenay qui atteignent à peine 20 salariés à elles deux, etc. Ce seront donc surtout des PME vendéennes qui pourraient craindre l’effet domino.