Tag Archives: vélo

Nantes : l’étrange château d’eau de l’Hôpital Saint-Jacques

18 Mar
On parle de ça

On parle de ça

Ceux qui connaissent le quartier de Pirmil, au sud de Nantes sur la route de Clisson, savent qu’il y a une église, enclavée dans un hôpital. Il s’agit de l’église Saint-Jacques (XIIe-XVIe-XIXe), enclavée dans l’hôpital du même nom qui fut un ancien prieuré. Ses bâtiments historiques ont été conservés au nord de l’église, et l’hôpital a été construit en suivant leur trame orthogonale au XIXe.

Juste à côté de l’église – classée – et des bâtiments nouvellement restaurés de l’hôpital, ne serait-ce que des pavillons d’entrée, vous avez remarqué une construction grise, lourde, assez moche et couverte par un toit en bois qui ressemble à un chapeau de paille hâtivement posé. Vous vous êtes peut-être demandé qu’est-ce, et pourquoi elle n’a pas été démolie ? Si vous êtes rentrés une fois dans l’hôpital, vous avez constaté qu’un escalier fait de marches étroites, hautes et moussues tournait autour pour arriver à une porte vermoulue dans la partie haute.

Qu’est-ce que cette construction ? C’est un château d’eau. Ou plutôt une ancienne citerne, construite en pierre et enduite de ciment. Pourquoi ancienne ? Parce qu’aujourd’hui, elle connaît une vie tout à fait différente. C’est un local à vélos. Une ouverture a été faite sur toute la hauteur et une porte métallique y a été mise. C’est là que les employés de l’hôpital mettent leurs fiers destriers. Et la cuve – oubliée de l’inventaire du petit patrimoine à Nantes qui compte une douzaine de châteaux d’eaux qui surmontaient autant de tenues maraîchères encore debout ou disparues – a continué à vivre au beau milieu de la capitale bretonne.

Publicités

L’usine Cycleurope de Machecoul reprise par Intersport

9 Mar

Le distributeur va reprendre l’usine Cycleurope de Machecoul afin de maîtriser une partie de la production à destination de ses 606 points de vente. L’usine de Bretagne méridionale était jusqu’alors détenue par le groupe suédois Cycleurope propriété de Grimaldi Industrie AB ; elle avait été placée en redressement judiciaire dans l’espoir de trouver un repreneur.

sans-titreL’usine, qui produisait jadis des vélos Gitane, assure maintenant la production de vélos de moyenne gamme pour la grande et moyenne distribution. Intersport prévoit de conserver 175 emplois sur les 254 emplois restants, et prévoit un plan de 50 départs volontaires et une trentaine de licenciements. Six millions d’€ seront investis en trois ans sur le site qui prendra le nom de Manufacture française du cycle et débutera avec une production de l’ordre de 200 000 vélos, qui sera portée rapidement à 300.000 unités.

L’offre d’Intersport a été préférée à une autre qui émanait d’anciens cadres de Machecoul et qui proposaient exactement le même plan de production et les mêmes conséquences en termes d’emplois sauvegardés. Les syndicats du site se disent « soulagés par les nouvelles perspectives » offertes à l’usine mais « inquiets par les licenciements et déterminés à ce qu’il y ait le moins de casse de l’emploi possible ».