Tag Archives: 22

Les cinq dernières villes communistes de plus de 1000 habitants en Bretagne sont en Côtes d’Armor

31 Mar

engreneAprès les élections municipales qui ont vu les communistes se faire jeter de leurs derniers bastions en Loire-Atlantique – Trignac – et en Morbihan – Quéven – il ne leur reste plus que cinq villes de plus de 1000 habitants. Toutes sont situées en Côtes d’Armor. Et toutes ont réélu leurs sortants, repoussant aux prochaines échéances la question des successions.

Il s’agit de Bégard (Gérard le Caer, maire), de Ploufragan (Rémy Moulin), de Trélivan (Claude le Borgne), de Plénée-Jugon (Gérard le Cam) et de la Motte (Jean-Pierre Guilleret). Ce dernier a d’ailleurs eu chaud : il a été réélu avec 50.29%, sept voix d’avance sur son concurrent. La fin du communisme municipal approche en Bretagne.

Sur l’ensemble de la France, le PCF – héritier du communisme et de ses crimes, mais aussi en Bretagne des crimes d’une certaine Résistance qui frayait avec le banditisme – gérait 94 villes de plus de 3500 habitants avant les opérations électorales. Il en a depuis perdu 32 et repris une (Aubervilliers). Par ailleurs à Vénissieux – désormais seule ville communiste du Rhône après la perte de Vaulx-en-Velin, le candidat de droite battu compte déposer un recours en raison de multiples irrégularités constatées. Et peut-être aussi pour torpiller la liste d’extrême-droite qui s’y présentait, puisqu’il n’y est pas arrivé pendant l’élection.

Publicités

Nouvel appel aux dons pour la chapelle saint Gonéry de Plougrescant

18 Mar

La chapelle saint Gonéry, joyau de l’art gothique Breton situé dans les Côtes d’Armor et bien connu pour sa flèche tordue de 1612 et ses richesses intérieures  s’offre une seconde jeunesse. L’association des amis de la chapelle, qui a déjà apporté 29.000 € aux travaux, ouvre une nouvelle souscription de 3.000 € sur les deux prochains mois.

CHAPELLE1Une première tranche (la plus importante) d’un montant de 435 592 € est fermement décidée, elle sera réalisée sur 2012-2013-2014. Elle comporte deux phases estimées à 225 108 € et 210 484 €. Le montant total des travaux prévus est de 986 722 € TTC (hors imprévus) et le chantier s’étalera sur sept ans. Il est ainsi prévu de remplacer la toiture de la nef, de traiter et renforcer l’ossature qui supporte la voûte lambrissée peinte de scènes de l’Ancien et du Nouveau Testaments, de refaire l’installation électrique, de nettoyer et rejointoyer les murs tant extérieurs qu’intérieurs, et de restaurer la voûte. Les travaux sont financés pour moitié par la DRAC Bretagne et pour un quart par la région administrative Bretagne. Du fait de l’importance de la restauration, la chapelle sera fermée cet été.

La SVA s’agrandit à Trémorel

20 Déc

SVA_vign-30335La société vitréenne d’abattage –  Jean Rozé, spécialisée dans l’abattage et la découpe de gros bovins et de cochons, agrandit ses chambres froides de 960 m² pour augmenter ses capacités export. L’usine qui abat 2100 bovins et 900 cochons par semaine, traite 48000 T de viande par an, contre 41000 l’an dernier.  La société, qui emploie 520 personnes, est dans une bonne dynamique et a embauché 100 personnes depuis 2007 à Trémorel ; elle possède aussi, en Bretagne, son siège de Vitré et un site à Liffré. Les offres de recrutement sont faites à feu continu  sur son site  (en ce moment, la société recherche des opérateurs de 1e, 2e et 3e transformation des viandes).  La communauté de communes du Hardouinais Mené a accordé une subvention de 30.000 € aux travaux estimés à 2.5 millions d’€. La SVA est le premier employeur du territoire, peuplé de 8000 habitants, et de nombreux sous-traitants et producteurs en dépendent.